Donnez-nous votre avis

HEXAMIDINE GILBERT 0.1 pour cent solution pour application cutanée

Introduction dans BIAM : 23/12/1998
Dernière mise à jour : 16/11/1999

  • Identification de la spécialité
  • Présentation et Conditionnement
  • Composition
  • Propriétés Thérapeutiques
  • Indications Thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie et mode d'administration

    Identification de la spécialité


    Forme : SOLUTION POUR APPLICATION CUTANEE
    Etat : commercialisé
    Laboratoire : GILBERT

    Produit(s) : HEXAMIDINE GILBERT

    Evénements :

    1. octroi d'AMM 28/8/1997
    2. publication JO de l'AMM 26/4/1998
    3. mise sur le marché 15/11/1998

    Présentation et Conditionnement

    Numéro AMM : 344437-0
    1 flacon(s) 45 ml PE
    Lieu de délivrance : officine
    Etat actuel : commercialisé
    Conservation (dans son conditionnement) : 36 mois
    Conservation (préparée, reconstituée ou déconditionnée) : 15 jour(s)
    Régime : aucune liste

    Réglementation des prix :
    non remboursé
    Prix Pharmacien HT : 13.56 F
    Prix public TTC : 22.50 F
    TVA : 5.50 %

    Composition

    Expression de la composition : EXPRIME POUR :
    Volume : 100 ml

    Principes actifs

    Principes non-actifs

    Propriétés Thérapeutiques

    1. ANTISEPTIQUE DERMIQUE (BIGUANIDE ET AMIDINE) (principale)
      Bibliographie : Classe ATC : D08A-C04.
      L'hexamidine appartient à la famille des diamidines.
      Elle se comporte comme un agent antibactérien cationique et présente des propriétés tensio-actives.
      Activité bactéricide et fongicide sur les levures.
      L'activité bactéricide de la solution n'est pas inhibée par un exsudat standart qui reproduit in vitro les conditions observées en pratique lors du contact avec le pus, le sérum, les débris organiques.

    Indications Thérapeutiques

    1. ***
      Traitement d'appoint des affections primitivement bactériennes ou susceptibles de se surinfecter.
      Remarque :
      Les agents à visée antiseptique ne sont pas stérilisants : ils réduisent temporairement le nombre de micro-organismes.

    2. ANTISEPSIE EXTERNE

    Effets secondaires

    1. REACTION ALLERGIQUE LOCALE
      L'hexamidine est susceptible d'entraîner une sensibilisation.
      Sa fréquence varie avec la forme galénique et le degré d'altération épidermique : la solution hydro-alcoolique, fréquemment appliquée sur un épiderme érodé ou lésé, est plus souvent responsable que les autres formes galéniques.

    2. DERMATITE DE CONTACT
      La dermite de contact à l'hexamidine présente certaines particularités évoquant un phénomène d'Arthus et suggérant des mécanismes immunologiques humoraux.
      Son aspect clinique différe habituellement du classique eczéma de contact : l'éruption est le plus souvent infiltrée, faite de lésions papuleuses ou papulo-vésiculaires hémisphériques isolées ou groupées. Plus nombreuses et coalescentes au point d'application de l'antiseptique, elles diffusent en éléments isolés. La régression est souvent lente.

    3. PICOTEMENT
      Des manifestations bénignes d'intolérance locale peuvent être rencontrées. Elles n'entraînent qu'exceptionnellement l'arrêt du traitement.

    4. PRURIT
      Des manifestations bénignes d'intolérance locale peuvent être rencontrées. Elles n'entraînent qu'exceptionnellement l'arrêt du traitement.

    5. SENSATION DE BRULURE CUTANEE
      Des manifestations bénignes d'intolérance locale peuvent être rencontrées. Elles n'entraînent qu'exceptionnellement l'arrêt du traitement.

    6. SECHERESSE DE LA PEAU
      Des manifestations bénignes d'intolérance locale peuvent être rencontrées. Elles n'entraînent qu'exceptionnellement l'arrêt du traitement.

    Précautions d'emploi

    1. MISE EN GARDE
      Bien que larésorption transcutanée soit très faible, le risque d'effets systémiques ne peut être exclu. Les effets systémiques sont d'autant plus à redouter que l'antiseptique est utilisé sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau lésée (notamment brûlée), une muqueuse, une peau de prématuré ou de nourrisson, (en raison du rapport surface/poids et de l'effet d'occlusion des couches au niveau du siège).
      De plus cette préparation ne doit pas être utilisée :
      . pour l'antisepsie avant prélèvement (ponction ou injection)
      . pour tout geste invasif nécessitant une antisepsie de type chirurgical (P.L., voie veineuse centrale, ect...)
      . pour la désinfection du matériel médico-chirurgical.

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE A L'UN DES CONSTITUANTS
      Hypersensibilité à l'hexamidine ou à la classe chimique des diamidines.

    2. EVITER LE CONTACT AVEC LES MUQUEUSES

    Voies d'administration

    - 1 - APPLICATION CUTANEE

    Posologie & mode d'administration


    Posologie usuelle :
    - Appliquer la solution sur la lésion ou les lésions à traiter, à raison de deux à trois fois par jour.
    .
    Mode d'emploi :
    - Aucun rinçage n'est nécessaire après application.
    - Dès l'ouverture du conditionnement d'une préparation à visée antiseptique, une contamination microbienne est possible.
    Retour à la page d'accueil