Donnez-nous votre avis

UROGRAFINE S 50% solution injectable (arrêt de commercialisation)

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 23/10/2000

  • Identification de la spécialité
  • Présentation et Conditionnement
  • Composition
  • Propriétés Thérapeutiques
  • Indications Thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Examens Perturbés
  • Voies d'administration
  • Posologie et mode d'administration

    Identification de la spécialité

    Autres dénominations :
    code expérimentation - SH 225 AB


    Forme : SOLUTION INJECTABLE
    Etat : arrêt de commercialisation
    Laboratoire : SCHERING

    Produit(s) : UROGRAFINE

    Evénements :

    1. octroi d'AMM 16/5/1979
    2. publication JO de l'AMM 27/9/1980
    3. mise sur le marché 15/10/1980
    4. arrêt de commercialisation 1/2/1990

    Présentation et Conditionnement

    Conditionnement 1

    Numéro AMM : 322795-1
    1 flacon(s) 80 ml verre

    Evénements :

    1. inscription liste sub. vénéneuses 28/6/1968
    2. agrément collectivités 19/1/1980
    3. inscription SS 19/1/1980
    4. arrêt de commercialisation 15/2/1990

    Lieu de délivrance : officine
    Etat actuel : arrêt de commercialisation
    Conservation (dans son conditionnement) : 30 mois
    A L'ABRI DE LA LUMIERE
    A L'ABRI DE LA CHALEUR

    Régime : liste II
    Prix Pharmacien HT : 30.50 F
    Prix public TTC : 58.40 F

    Conditionnement 2

    Numéro AMM : 322796-8
    10 flacon(s) 100 ml verre

    Evénements :

    1. agrément collectivités 19/1/1980
    2. inscription liste sub. vénéneuses 19/1/1980
    3. arrêt de commercialisation 1/2/1990

    Lieu de délivrance : hôpitaux
    Etat actuel : arrêt de commercialisation
    Conservation (dans son conditionnement) : 30 mois
    A L'ABRI DE LA LUMIERE
    A L'ABRI DE LA CHALEUR

    Régime : liste II
    Prix Pharmacien HT : 320 F

    Composition

    Expression de la composition : EXPRIME POUR :
    Volume : 100 ml

    Principes actifs

    Principes non-actifs

    Propriétés Thérapeutiques

    1. PRODUIT DE CONTRASTE IODE DE HAUTE OSMOLARITE (principale)
      Bibliographie : Classe ATC : V08A-A01.
      OPACIFICATION DU TRACTUS URINAIRE (REINS ET VOIES EXCRETRICES) INJECTE PAR VOIE VASCULAIRE IL SE REPARTIT DANS LE SYSTEME INTRA-VASCULAIRE ET L'ESPACE INTERSTITIEL L'ELIMINATION SE FAIT PAR VOIE RENALE ET PERMET AINSI L'OPACIFICATION DES VOIES URINAIRES

    Indications Thérapeutiques

    1. ***
      Urographie intraveineuse.

    2. UROGRAPHIE INTRAVEINEUSE

    Effets secondaires

    1. COMMENTAIRE GENERAL
      Une réaction générale grave (1/1000 urographies),voire mortelle (1/20 000 a 1/120 000) se traduit par l'apparition immédiate des effets secondaires ci dessous. Toutefois certaines de ces manifestations peuvent apparaître plus tardivement (jusqu'a 24 a 48 heures). Ces accidents graves ne sont pas liés a la dose de produit de contraste utilisée ,ni a la vitesse d'injection (ne sont pas cités ici les accidents spécifiques à certaines explorations vasculaires):

    2. TROUBLE RESPIRATOIRE

    3. TOUX

    4. TROUBLE DIGESTIF

    5. NAUSEE

    6. VOMISSEMENT

    7. SENSATION DE CHALEUR

    8. ANXIETE

    9. EXCITATION PSYCHOMOTRICE

    10. CEPHALEE

    11. REACTION CUTANEE

    12. PRURIT

    13. URTICAIRE
      LOCALISEE OU GENERALISEE

    14. RASH

    15. OEDEME DES PAUPIERES

    16. DOULEUR ABDOMINALE

    17. ARYTHMIE

    18. LIPOTHYMIE

    19. HYPERSUDATION
      DU VISAGE ET DES EXTREMITES

    20. PALEUR

    21. CYANOSE

    22. CHOC

    23. COLLAPSUS CARDIOVASCULAIRE

    24. OEDEME AIGU DU POUMON
      PEUT ENTRAINER LE DECES

    25. DYSPNEE

    26. OEDEME LARYNGE

    27. ASTHME

    28. BRONCHOSPASME

    29. TETANIE

    30. CRISE CONVULSIVE

    31. OEDEME CEREBRAL

    32. COMA

    33. TOXICITE RENALE
      Condition(s) Favorisante(s) :
      DOSE TOTALE TROP ELEVEE
      SUJET DESHYDRATE

      CES ACCIDENTS PEUVENT SE RENCONTRER LORS D'INJECTIONS SUCCESSIVES AU COURS D'EXPLORATION ANGIOGRAPHIQUE

    34. INSUFFISANCE RENALE AIGUE

    35. OLIGURIE

    36. ANURIE

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE HEPATIQUE SEVERE

    2. INSUFFISANCE CARDIAQUE CONGESTIVE

    3. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE SEVERE

    4. ANTECEDENTS ALLERGIQUES

    5. SENSIBILITE A L'IODE

    6. INSUFFISANCE RENALE
      Veiller à la bonne hydratation

    7. DIABETE
      Veiller à la bonne hydratation

    8. NOURRISSON
      Veiller à la bonne hydratation

    9. MYELOME
      Veiller à la bonne hydratation

    10. HYPERURICEMIE
      Veiller à la bonne hydratation

    11. SURVEILLANCE MEDICALE
      DANS TOUS LES CAS,L'ANAMNESE SERA RECHERCHEE PAR UN INTERROGATOIRE SOIGNEUX ET ON SURVEILLERA EN PARTICULIER LE POULS ET LA PRESSION ARTERIELLE

    12. TRAITEMENT ANTERIEUR
      DANS LES CAS DE PREDISPOSITION SUSPECTEE,UNE PREMEDICATION EST SOUHAITABLE ET POURRA COMPORTER L'ADMINISTRATION D'ANTIHISTAMINIQUES DE CORTICOIDES D'ACIDE EPSILON AMINO-CAPROIQUE

    Contre-Indications

    1. VOIE INTRATHECALE
      CONTRE INDICATION ABSOLUE

    Examen Perturbe

    1. EXPLORATION THYROIDIENNE
      CERTAINES EXPLORATIONS THYROIDIENNES SONT PERTURBEES PENDANT AU MOINS UNE SEMAINE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE(EN PERFUSION)

    Posologie & mode d'administration


    Posologie Usuelle :
    EN U.I.V. CHEZ L'ADULTE,LA DOSE HABITUELLE EST DE 1ML/KG DE POIDS .
    .
    Posologie Particulière:
    CHEZ LE NOURRISSON CHEZ L'INSUFFISANT RENAL LA DOSE SERA ADAPTEE A LA FONCTION RENALE DU SUJET .
    .
    Mode d'Emploi:
    POUR L'U.I.V. DE L'ADULTE LA DOSE HABITUELLE EST DE 1ML/KG DE POIDS LA DOSE UTILISEE POUR LES EXAMENS VASCULAIRES VARIE EN FONCTION DE L'EXAMEN LA VITESSE D'INJECTION EST FONCTION DU TYPE D'EXAMEN
    Retour à la page d'accueil