XAMOTEROL FUMARATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    [1-(P-HYDROXYPHENOXY)-3-BETA-(MORPHILINOCARBONAMIDO) ETHYLAMINO- 2-PROPANOL FUMARATE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : ICI 118587
    bordereau : 2843

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. SYMPATHOMIMETIQUE (principale certaine)

    2. SYMPATHOMIMETIQUE BETA (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Agoniste - antagoniste partiel bêta-1-adrénergique.
      Son activité antagoniste bêta-adrénergique serait à l'origine de son activité à long terme en cas d'insuffisance cardiaque légère à modérée :
      - Eur J Clin Pharmacol 1992;43:455-461.
      Améliore la contraction et la relaxation myocardique.
      Baisse la pression de remplissage du ventricule gauche.
      Réduit la tachycardie d'effort.
      Augmente la tolérance à l'effort.

    Effets Recherchés

    1. BETA-STIMULANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE CARDIAQUE (principale)
      DANS LES INSUFFISANCES CARDIAQUES SEVERES DE TYPE III ET IV LE TRAITEMENT NE PROVOQUERAIT QUE PEUT D'AMELIORATION ET POURRAIT AUGMENTER LA MORTALITE (ESSAI SUR 516 PATIENTS PENDANT 13 SEMAINES).
      LANCET 1990, 336: 1-9

    Effets secondaires

    1. INSUFFISANCE CARDIAQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Aggravation d'une insuffisance cardiaque sévère pré-existante.

    2. BRONCHOSPASME (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      ANTECEDENTS D'ASTHME

    3. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE

    2. ASTHME

    3. TROUBLES DU RYTHME AURICULAIRE

    4. SUJET AGE
      REDUIRE LA POSOLOGIE

    5. INSUFFISANCE RENALE
      REDUIRE LA POSOLOGIE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Quatre cents milligrammes par jour en 2 prises.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 16 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Peu résorbé par le tractus gastro-intestinal (9%).
    Biodisponibilité par voie orale : 5%.
    Pic plasmatique voisin de 150 microg/l une à deux heures après une prise de 200mg per os.
    Répartition
    Très peu lié aux protéines plasmatiques.
    Demi-Vie
    La demi-vie est en moyenne de 16 heures.
    Elle est allongée chez le sujet âgé, l'insuffisant cardiaque et l'insuffisant rénal.
    Métabolisme
    Formation de dérivés sulfoconjugués.
    Elimination
    *Voie rénale : la fraction résorbée est éliminée dans les urines sous forme inchangée et sous forme sulfoconjuguée.

    Bibliographie

    - Drugs 1988;36:455-474.
    - Inpharma 1989;9 Juillet:19-20.
    - Br J Clin Pharmacol 1988;25:165-168.
    - Br J clin Pharmacol 1988;27:527-537.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil