METHENAMINE MANDELATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 5/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    phénylglycolate d'hexaméthylène tétramine

    Ensemble des dénominations


    CAS : 587-23-5
    autre dénomination : HEXAMINE MANDELATE
    autre dénomination : HEXYDALINE
    autre dénomination : MANDELAMINE
    autre dénomination : MANDELATE D'HEXAMETHYLENE TETRAMINE
    autre dénomination : MANDELATE D'HEXAMINE
    autre dénomination : MANDELATE DE METHENAMINE autre dénomination : HEXAMINE AMYGDALATE
    bordereau : 1005
    sel ou dérivé : METHENAMINE
    sel ou dérivé : METHENAMINE ANHYDROMETHYLENE CITRATE
    sel ou dérivé : METHENAMINE CAMPHORATE
    sel ou dérivé : METHENAMINE CITRATE
    sel ou dérivé : METHENAMINE IODOMETHYLATE
    sel ou dérivé : MORPHOLINE MANDELATE
    sel ou dérivé : CALCIUM MANDELATE
    sel ou dérivé : MANDELIQUE ACIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : METHENAMINE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    2. ANTISEPTIQUE (principale certaine)

    3. ANTISEPTIQUE URINAIRE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      L'action antiseptique de la methenamide est dÃpue à la libération lente de formaldéhyde au niveau urinaire.
      Cette libération ne se fait qu'en milieu acide. L'activité antiseptique de la methenamine est la même que celle du formaldéhyde.

    2. secondaire
      L'acide mandélique participe à l'action antiseptique et apporte une acidification urinaire permettant l'action de la methenamine.

    Effets Recherchés

    1. BACTERIES GRAM POSITIF (principal)

    2. BACTERIES GRAM NEGATIF (principal)
      INEFFICACE CONTRE LES GERMES UREE + QUI AUGMENTENT LE PH URINAIRE :
      PROTEUS, CERTAINES SOUCHES DE PSEUDOMONAS.

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION URINAIRE (principale)
      Traitement d'appoint.

    Effets secondaires

    1. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)
      Par hypersensibilité.

    2. TROUBLE URINAIRE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE
      FORTE DOSE

      Dû à l'effet irritants du formaldéhyde, régresse à l'arrêt du traitement.

    3. DYSURIE (CERTAIN RARE)

    4. POLLAKIURIE (CERTAIN RARE)

    5. BRULURE MICTIONNELLE (CERTAIN TRES RARE)

    6. HEMATURIE (CERTAIN TRES RARE)

    7. PROTEINURIE (CERTAIN RARE)

    8. CRISTALLURIE (CERTAIN TRES RARE)
      Dûe à la présence de mandélamine.

    9. CYSTITE (CERTAIN RARE)

    10. CYSTITE HEMORRAGIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    11. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

      A type de brûlures, dûes à la libération du formaldéhyde en milieu acide.

    12. NAUSEE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    13. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    14. DIARRHEE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    15. REACTION D'HYPERSENSIBILITE (A CONFIRMER )
      Un cas avec oedème généralisé, urticaire dyspnée :
      - Ann Intern Med 1968;69:655.

    16. DYSPNEE (A CONFIRMER )
      Deux cas rapportés, par hypersensibilité :
      - Ann Intern Med 1968;69:655.

    Précautions d'emploi

    1. GOUTTE
      RISQUE DE PRECIPITATION DE CRISTAUX D'URATE DANS LES URINES.

    2. ALLAITEMENT
      PASSAGE FAIBLE. PAS D'ACCIDENT RAPPORTE.

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE RENALE
      En raison du risque d'acidose.

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE
      En raison de la production d'amoniaque.

    3. DESHYDRATATION

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Quatre grammes par jour en 4 prises après chaque repas et au coucher.
    - chez l'enfant à partir de 18 mois:
    Cent milligrammes par kilo et par jour, puis cinquante milligrammes par kilo et par jour en 4 prises.
    dose maximale: trois grammes par 24 h.
    Surveillance: PH urinaire <5,5. Si nécessaire, acidifier les urines avec du chlorure d'amonium ou de la vitamine C per os.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Bien résorbée par le tube digestif.
    Métabolisme
    Acide mandélique non métabolisé.
    La méthénamine subit un métabolisme rénal.
    En pH urinaire, l'acide donne du formaldéhyde.
    Elimination
    *Voie rénale : élimination d'acide mandélique inchangé et de méthénamine sous forme de métabolites.

    Bibliographie

    - Disinfection, Sterilization and Preservation ; Lea and Febiger ; Philadelphia 1968.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil