PIPERAZINE CITRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 13/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    dicitrate de pipérazine

    Ensemble des dénominations


    CAS : 144-29-6 (citrate de pipérazine anhydre)
    CAS : 41372-10-5 (citrate de pipérazine hydraté)
    autre dénomination : TRIPIPERAZINE DICITRATE autre dénomination : CITRATE DE PIPERAZINE
    bordereau : 1200
    sel ou dérivé : PIPERAZINE
    sel ou dérivé : PIPERAZINE DIIODOMETHYLATE
    sel ou dérivé : PIPERAZINE QUINATE
    sel ou dérivé : PIPERAZINE SEBACATE
    sel ou dérivé : PIPERAZINE TARTRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : PIPERAZINE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIPARASITAIRE (principale certaine)

    2. ANTHELMINTHIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action ascaricide: entraine une paralysie des muscles de l'ascaris, soit par une action de type curare, soit par une hyperpolarisation directe de la membrane des muscles de l'ascaris, la rendant inexcitable.
      Cette hyperpolarisation s'accompagne d'une diminution de l'acide succinique, produit du métabolisme de l'ascaris.
      Le mécanisme de l'action oxyuricide reste à préciser.

    Effets Recherchés

    1. ANTIPARASITAIRE (principal)

    2. ANTHELMINTHIQUE (principal)

    3. ASCARIS LUMBRICOIDES (principal)

    4. ENTEROBIUS VERMICULARIS (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ASCARIDIASE (principale)

    2. OXYUROSE (principale)

    3. TRICHOCEPHALOSE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN )

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    3. CEPHALEE (CERTAIN )

    4. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN )

    5. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN )

    6. URTICAIRE (CERTAIN )

    7. INSOMNIE (CERTAIN )

    8. HYPOTONIE MUSCULAIRE (CERTAIN )

    9. ATAXIE (CERTAIN )

    10. MYOCLONIE (CERTAIN )

    11. NYSTAGMUS (CERTAIN )

    12. TROUBLE PSYCHIQUE (CERTAIN )

    13. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN )

    14. ELECTROENCEPHALOGRAMME(ANOMALIE) (CERTAIN )

    15. TROUBLE DE LA VISION (CERTAIN )

    16. PARESTHESIE (CERTAIN )

    17. VERTIGE (CERTAIN )

    18. DIARRHEE (CERTAIN )

    19. PURPURA (CERTAIN )

    20. COMA (CERTAIN )

    21. ICTERE (A CONFIRMER )
      - Gastroenterology 1976;70:1144.

    22. BILIRUBINEMIE CONJUGUEE(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )
      - Gastroenterology 1976;70:1144.

    23. BSP(RETENTION) (A CONFIRMER )
      - Gastroenterology 1976;70:1144.

    24. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )
      - Gastroenterology 1976;70:1144.

    25. HEPATITE CYTOLYTIQUE (A CONFIRMER )
      - Gastroenterology 1976;70:1144.

    26. ENCEPHALOPATHIE (A CONFIRMER )
      Un cas, deux semaines après un traitement de trois grammes par jour pendant trois jours chez un hémodialysé (sel de pipérazine non précisé) :
      - Nephron 1995;69:487-488.

    Précautions d'emploi

    1. COMITIALITE

    2. INSUFFISANCE RENALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale, exprimée en piperazine base:
    * dans l'oxyurose:
    - chez l'adulte:
    Un à deux grammes par jour pendant 7 jours, en une ou 2 prisespar jour, pendant 7 jours; arrêt de 7 jours entre 2 cures.
    2 à 3 cures successives, selon les résultats.
    - chez l'enfant de 7 à 14 kg:
    Cinq cents milligrammes par jour.
    - chez l'enfant de 14 à 27 kg:
    Un gramme par jour.
    Associer des mesures d'hygiène corporelle et étendre le traitement à tout l'entourage.

    * Dans l'ascaridiose: Un seule cure de 5 à 7 jours.
    Dans les hyperuricémies, éliminer une insuffisance rénale, associer un régime alimentaire et de la colchicine.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Bonne résorption par le tube digestif.
    Métabolisme
    Une partie est métabolisée.
    Elimination
    Voie rénale.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil