TERAZOSINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 15/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (AMINO-4 DIMETHOXY-6,7 QUINAZOLINYL-2)-1 [(TETRAHYDROFURYL-2) CARBONYL]-4 PIPERAZINE CHLORHYDRATE

    Ensemble des dénominations

    USAN : TERAZOSINE CHLORHYDRATE
    autre dénomination : ABBOTT 45 975
    autre dénomination : TERAZOSINE CHLORURE
    bordereau : 2798
    sel ou dérivé : ALFUZOSINE CHLORHYDRATE
    sel ou dérivé : PRAZOSINE CHLORHYDRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ADRENOLYTIQUE ALPHA (principale certaine)

    2. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principale certaine)

    3. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Antagoniste des récepteurs alpha 1 , les récepteurs alpha 1 c constituant 70% des récepteurs alpha 1:
      - J Clin Pharmacol 1993;33:866-899.

    Effets Recherchés

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)
      - Am J Hypertens 1988;1:237S-240S.

    2. ADENOME PROSTATIQUE (principale)
      Serait efficace (essai randomisé versus placebo) :
      - N Engl J Med 1996;335:533-539.
      Serait efficace sur les signes fonctionnels soit seul soit en association avec le finastéride :
      - Lancet 1996;348:602.
      Autres références:
      - Urology 1994;44:46-51.
      - Med Lett Drugs Ther 1994;36:15-16.
      - Am Fam Physician 1994;45:1885-1888.

    Effets secondaires

    1. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      DEPLETION SODEE
      FORTES DOSES
      PREMIERE PRISE

    2. SYNCOPE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      PREMIERE PRISE
      DEPLETION SODEE

      Par grande hypotension orthostatique, pouvant apparaître 30 à 90 minutes après la première prise (ou lors de l'augmentation des doses). Précédée de vertiges, de fatigue et de sueurs.

    3. COLLAPSUS CARDIOVASCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      PREMIERE PRISE
      DEPLETION SODEE

      Par grande hypotension orthostatique, pouvant apparaître 30 à 90 minutes après la première prise (ou lors de l'augmentation des doses). Précédé de vertiges, de fatigue et de sueurs.

    4. TACHYCARDIE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      ORTHOSTATISME
      PREMIERE PRISE

    5. ANGOR(AGGRAVATION) (CERTAIN TRES RARE)

    6. DYSPNEE (CERTAIN TRES RARE)

    7. OEDEME (CERTAIN RARE)
      Lié à la rétention hydrosodée malgré l'absence d'augmentation de l'activité rénine plasmatique.

    8. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    9. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    10. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    11. CONSTIPATION (CERTAIN TRES RARE)

    12. ASTHENIE (CERTAIN TRES RARE)

    13. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN RARE)

    14. CONGESTION NASALE (CERTAIN RARE)

    15. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    16. VERTIGE (CERTAIN RARE)
      Lié à l'hypotension orthostatique.

    17. DEPRESSION (CERTAIN TRES RARE)

    18. SOMNOLENCE (CERTAIN RARE)

    19. IRRITABILITE (CERTAIN TRES RARE)

    20. INSOMNIE (CERTAIN TRES RARE)

    21. HALLUCINATION (CERTAIN TRES RARE)

    22. POLLAKIURIE (CERTAIN TRES RARE)

    23. FLOU VISUEL (CERTAIN TRES RARE)

    24. IMPUISSANCE (CERTAIN TRES RARE)

    25. EXANTHEME (A CONFIRMER )
      Un cas d'exanthème généralisé régressif à l'arrêt du traitement :
      - Lancet 1998;352:202-203.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Dose initiale:
    Un demi milligramme le soir au coucher , pour éviter le 'phénomène de première dose', puis un demi milligramme deux fois par jour ,puis la posologie sera atteinte progressivement en augmentant chaque dose d'un demi milligramme tous les 2 à 3 jours
    Dose usuelle:
    Trois à vingt milligrammes par jour en 2 ou 3 prises.
    Dose maximale:
    Quarante milligrammes par jour en plusieurs prises; il est rare qu'une posologie supérieure à vingt milligrammes par jour apporte un bénéfice notable.
    Surveillance du traitement:
    Surveillance bi-hebdomadaire en début de traitement du pouls et de la tension artérielle debout et couché, jusqu'à obtention de la posologie efficace.
    L'assocaition à un bêta bloquant ou à un diurétique est souhaitable en cas d'hypertension sévère; si le malade recevait un autre antihypertenseur, il est recommandé d'en diminuer la dose avant d'introduire la terazosine.
    Dans l'hypertrophie bénigne de la prostate:
    Un milligrammes, puis augmenter à cinq ou dix milligrammes pendant 6 mois à un an.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 12 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Pic plasmatique obtenu en 1 à 2 heures.
    Répartition
    Biodisponibilité: 90%.
    Liaison aux protéines plasmatiques: 90%.
    Demi-Vie
    12 heures
    Elimination
    Voie Rénale:
    Elimination sous forme inchangée à 30%.

    Bibliographie

    - Drugs today 1985;21:221.
    - Am J Hypertension 1989;2:834-839.
    - Drugs 1999;57:9-17.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil