TRIMEBUTINE MALEATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 14/6/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    maléate de 3,4,5-triméthoxybenzoate de 2-(diméthylamino)-2-phénylbutyle

    Ensemble des dénominations

    BANM : TRIMEBUTINE MALEATE
    CAS : 34140-59-5
    DCIMr : MALEATE DE TRIMEBUTINE
    autre dénomination : MALEATE DE TRIMEBUTINE
    bordereau : 676
    code expérimentation : TM 906
    rINNM : TRIMEBUTINE MALEATE
    sel ou dérivé : TRIMEBUTINE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : TRIMEBUTINE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    2. ANALGESIQUE (secondaire certaine)

    3. ANESTHESIQUE LOCAL (secondaire certaine)

    4. PARASYMPATHOLYTIQUE (à confirmer)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Spasmolytique musculotrope, agit directement sur la fibre lisse et se comporte comme un antagoniste du calcium au niveau de la membrane cellulaire, élève le 3'5' AMP par inhibition de la phophodiestérase.
      Agit principalement sur un tonus musculaire exagéré.
      Action plus spécifique vis-à-vis de la fibre lisse du tractus digestif.
      Se fixez sur les plexus intrinsèques de Meissner et Auerbach et s'oppose de façon compétitive à l'acétylcholine.

    Effets Recherchés

    1. ANTISPASMODIQUE (principal)
      Plutôt utilisé en traitement de fond.

    2. ANESTHESIQUE LOCAL (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. SPASME VISCERAL (principale)

    2. DYSKINESIE BILIAIRE (principale)

    3. TROUBLE FONCTIONNEL GASTRO-INTESTINAL (principale)

    4. RADIOLOGIE DIGESTIVE(ADJUVANT) (secondaire)

    Effets secondaires

    1. LIPOTHYMIE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORME INJECTABLE

    2. REACTION ALLERGIQUE CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)
      De très rares cas d'éruptions cutanées bénignes ont été décrits lors des études cliniques.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE
      Bien qu'aucun effet tératogène n'ait été décrit pour cette substance, comme pour tout médicament, en l'absence d'études contrôlées chez la femme enceinte, éviter l'utilisation pendant les trois premiers mois de la grossesse.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - RECTALE
    - 3 - INTRAMUSCULAIRE
    - 4 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles chez l'adulte :

    - Voie orale :
    Traitement d'attaque : trois cents à quatre cents milligrammes par jour.
    Traitement d'entretien : deux cents milligrammes par jour.

    - Voie rectale chez l'adulte (en association à la voie orale pendant le traitement d'attaque) : cent milligrammes par jour.

    - Voie intramusculaire ou intraveineuse chez l'adulte (en association à la voie orale pendant le traitement d'attaque) : cinquante milligrammes par jour.

    Incompatibilité en perfusion avec :
    *Dihydrostreptomycine, bipénicilline.
    *Nembutal injectable.
    *Gamma OH
    *Oxyferriscorbone sodique.
    *Penthiobarbital.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Pic plasmatique en 1 à 2 heures.
    Elimination
    Voie rénale;
    Elimination rapide: 70% en 24 heures.

    Bibliographie

    - Gastroenterol Clin Biol 1992;16:413-420.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil