INOSITOL NICOTINATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 21/10/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    hexanicotinate de méso-inositol

    Ensemble des dénominations

    BAN : INOSITOL NICOTINATE
    CAS : 6556-11-2
    DCIR : NICOTINATE D'INOSITOL
    USAN : INOSITOL NIACINATE
    autre dénomination : INOSITOL NIACINATE
    autre dénomination : MESO INOSITOL HEXANICOTINATE
    autre dénomination : NICOTINATE D'INOSITOL
    autre dénomination : NICOTINATE DE MESO-INOSITOL
    autre dénomination : HEXANICOTINATE DE MESO-INOSITOL
    bordereau : 461
    code expérimentation : Win-9154
    code expérimentation : NSC-49506
    rINN : INOSITOL NICOTINATE
    sel ou dérivé : NICOTINATE D'HEXYLE
    sel ou dérivé : NICOTINATE D'OLAMINE
    sel ou dérivé : NICOTINATE DE BENZYLE
    sel ou dérivé : NICOTINATE DE GAIACYLE
    sel ou dérivé : NICOTINATE DE METHYLE
    sel ou dérivé : NICOTINATE DE PHENYLE
    sel ou dérivé : NICOTINATE SODIQUE
    sel ou dérivé : NICOTINATE CALCIQUE
    sel ou dérivé : NICOBOXIL

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. VASODILATATEUR (principale certaine)
      ENTRAINE UNE VASODILATATION ARTERIOLO-CAPILLAIRE ESSENTIELLEMENT CUTANEE TOUCHANT LA FACE, LE COU ET LA PARTIE SUPERIEURE DU THORAX

    2. HYPOCHOLESTEROLEMIANT (principale certaine)
      A FORTES DOSES

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action directe sur la fibre lisse artériolaire.
      L'action hypocholestérolémiante serait dûe à la libération de l'actide nicotinique qui augmente le catabolisme oxydatif du cholestérol et à l'action propre de l'inositol.

    2. secondaire
      Aux doses thérapeutiques, pas d'action notable sur la pression artérielle.

    Effets Recherchés

    1. NORMOLIPEMIANT (principal)

    2. VASODILATATEUR (accessoire)

    3. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERLIPIDEMIE (principale)
      Traitement symptomatique en association au régime alimentaire des hypercholestérolémies et hypertriglycéridémies endaogènes de l'adulte isolées ou associées:
      - Lorsqu'un régime adapté et assidu s'est avéré insuffisant.
      - Lorsque la cholestérolémie après régime reste élevés et/ou lorsqu'il existe des facteurs de risque associés.

    2. HYPERCHOLESTEROLEMIE (principale)
      Traitment symptomatique des hypercholestérolémies endogènes de l'adulte, en association aux autres normolipémiants.

    3. HYPERTRIGLYCERIDEMIE (principale)
      Traitement symptomatique des hypertriglycéridémies endogènes de l'adulte en association à un régime.

    4. TROUBLE CIRCULATOIRE PERIPHERIQUE (secondaire)
      J. INT. MED. RES. 1981, 9 : 193

    Effets secondaires

    1. BOUFFEE VASOMOTRICE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      DEBUT DE TRAITEMENT
      FORTE DOSE

      Secondaire à l'effet vasodilatateur.

    2. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    3. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    4. PRURIT (CERTAIN FREQUENT)

    5. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)

    6. URTICAIRE (CERTAIN RARE)

    7. COLORATION DE LA PEAU (CERTAIN RARE)
      Pigmentation brune localisée ou généralisée.

    8. SECHERESSE DE LA PEAU (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    9. ALOPECIE (CERTAIN TRES RARE)

    10. ANOREXIE (CERTAIN FREQUENT)

    11. NAUSEE (CERTAIN FREQUENT)

    12. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    13. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN FREQUENT)

    14. DIARRHEE (CERTAIN FREQUENT)

    15. ULCERE GASTRODUODENAL (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      ANTECEDENTS ULCEREUX

    16. TOXICITE HEPATIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    17. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)
      Le plus souvent modérée et transitoire.

    18. PHOSPHATASES ALCALINES(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      Le plus souvent modérée et transitoire.

    19. ICTERE (CERTAIN TRES RARE)

    20. BILIRUBINEMIE CONJUGUEE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    21. BSP(RETENTION) (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    22. HEPATITE CHOLESTATIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Il semble exister une relation effet-dose.

    23. URICEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE
      FORTE DOSE

      Augmentation de 10 % de l'acide urique.

    24. GLYCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE
      FORTE DOSE

      Par diminution de la tolérance au glucose.

    25. DIABETE(DESEQUILIBRE) (CERTAIN RARE)
      Peut parfois nécessiter d'augmenter les doses d'insuline.

    26. CPK(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    27. CEPHALEE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    28. VERTIGE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    Précautions d'emploi

    1. DIABETE
      RISQUE DE DESEQUILIBRE

    2. HYPERURICEMIE

    3. GOUTTE

    4. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    5. INSUFFISANCE RENALE

    6. ULCERE GASTRODUODENAL(ANTECEDENT)

    7. ECZEMA
      Risque d'aggravation.

    Contre-Indications

    1. HYPERTENSION INTRACRANIENNE

    2. ULCERE GASTRODUODENAL

    3. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    4. GROSSESSE

    5. ENFANT

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Deux à trois grammes par jour en plusieurs prises.
    dose maximale: quatre grammes par jour en plusieurs prises.
    Surveillance régulière des fonctions hépatiques, de la glycémie et de l'uricémie.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption rapide par le tube digestif.
    Elimination
    Voie rénale.
    Sous forme d'acide nicotinique.

    Bibliographie

    - Actual Pharmacol 1959;12:129.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil