QUININE ET UREE CHLORHYDRATE DOUBLE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 29/1/1999
Etat : préliminaire

  • Identification de la substance
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : CHLORHYDRATE DOUBLE DE QUININE ET UREE
    sel ou dérivé : QUININE ACETAMIDOPHENYLARSINATE
    sel ou dérivé : QUININE ARSENIATE
    sel ou dérivé : QUININE ASCORBATE
    sel ou dérivé : QUININE BENZOATE BASIQUE
    sel ou dérivé : QUININE BROMHYDRATE BASIQUE
    sel ou dérivé : QUININE CAMSILATE NEUTRE
    sel ou dérivé : QUININE CHLORHYDRATE BASIQUE
    sel ou dérivé : QUININE CHLORHYDRATE NEUTRE
    sel ou dérivé : QUININE ETHYLCARBONATE
    sel ou dérivé : QUININE FORMIATE BASIQUE
    sel ou dérivé : QUININE GLUCONATE
    sel ou dérivé : QUININE PHENYLETHYLBARBITURATE
    sel ou dérivé : QUININE SALICYLATE BASIQUE
    sel ou dérivé : QUININE SULFATE BASIQUE
    sel ou dérivé : QUININE SULFATE NEUTRE
    sel ou dérivé : QUININE-RESORCINE BICHLORHYDRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : QUININE
    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : (JO 16/01/1999)

    Effets Recherchés

    1. SCLEROSANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HEMORROIDE (principale)
      Traitement sclérosant.

    2. FISSURE ANALE (principale)
      Injection sous-fissuraire dans les fissures anales non infectées.

    Effets secondaires

    1. DOULEUR AU POINT D'INJECTION (CERTAIN FREQUENT)

    2. COAGULATION INTRAVASCULAIRE DISSEMINEE (CERTAIN TRES RARE)
      Cinq cas rapportés (sel de quinine non précisé) :
      - Lancet 1990;336:1535-1537.

    3. THROMBOPENIE (CERTAIN TRES RARE)
      Deux cas fatals (sel de quinine non précisé) :
      - Ann Intern Med 1990;112:308-309.
      Trois cas d'origine allergique, associés à une hémolyse (sel de quinine non précisé) :
      - Blood 1991;77:306-310.
      Plusieurs cas mortels, mécanisme immuno-allergique (sel de quinine non précisé) :
      - Arch Intern Med 1991;151:1021.

    4. OEDEME ANGIONEUROTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    5. PORPHYRIE AIGUE INTERMITTENTE(AGGRAVATION) (CERTAIN )

    6. PORPHYRIE CUTANEE(AGGRAVATION) (A CONFIRMER )

    Précautions d'emploi

    1. PORPHYRIE CUTANEE

    2. GROSSESSE

    3. DEFICIT EN G6PD
      Risque d'anémie hémolytique :
      - N Engl J Med 1991;324:169-174.

    Contre-Indications

    1. PORPHYRIE AIGUE INTERMITTENTE

    Posologie et mode d'administration

    Voie locale, en injection sous-muqueuse ( hémorroides ) ou sous-fissuraire.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil