CALCIFEDIOL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 13/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (3 bêta,5Z,7E)-9,10-secocholesta-5,7,10(19)-triène-3,25-diol

    Ensemble des dénominations


    CAS : 63283-36-3 (calcifédiol monohydrate)
    CAS : 19356-17-3 (calcifédiol anhydre) DCF : CALCIFEDIOL
    DCIR : CALCIFEDIOL
    USAN : CALCIFEDIOL
    autre dénomination : 25-HYDROXYCHOLECALCIFEROL
    autre dénomination : 25-HYDROXYCOLECALCIFEROL
    autre dénomination : 25-HYDROXYVITAMINE D3
    autre dénomination : 25-OH COLECALCIFEROL
    autre dénomination : 25-OH-D3
    bordereau : 1998 et 2341
    code expérimentation : H 4682
    code expérimentation : U-32070E
    rINN : CALCIFEDIOL
    sel ou dérivé : ALFACALCIDOL
    sel ou dérivé : CALCITRIOL
    sel ou dérivé : COLECALCIFEROL

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : VITAMINE D
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ACTIVITE VITAMINIQUE D3 (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Dans l'intestin grêle, augmentation de l'absorption du calcium (mécanisme actif) par augmentation de la synthèse de la protéine porteuse du calcium.
      Synergie d'effet avec la parathormone.
      Intervient dans le régulation homéostasique du calcium plasmatique.
      Sur l'os normal, favorise la fixation du calcium sur la trame protéique; synergie d'action avec la vitamine C et la parathormone.
      Sur l'os rachitique, l'effet est intense, pouvant provoquer une hypocalcémie si l'apport en calcium est insuffisant.
      A fortes doses, il existe une mobilisation du calcium osseux provoquant une ostéolyse avec hypercalcémie.
      Au niveau du rein: augmentation de la réabsorption tubulaire du calcium et du phosphore.

    2. secondaire
      Augmentation de la citratémie et de la citraturie.
      Augmentation du taux de cholestérol sanguin lors de l'emploi prolongé.
      Il pourrait y avoir une action directe de la molécule sous forme 25 OH D3 au niveau de l'os, du rein et de l'intestin. (à confirmer).

    Effets Recherchés

    1. VITAMINIQUE D (principal)

    2. ANTIRACHITIQUE (principal)

    3. HYPERCALCEMIANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. RACHITISME (principale)
      Prévention ou traitement du rachitisme vitamino-dépendant.

    2. OSTEOMALACIE (principale)
      Indiqué, entre autres, dans la prévention de l'osteopathie des cirrhotiques.

    3. HYPOPARATHYROIDIE (principale)

    4. TETANIE HYPOCALCEMIQUE (principale)

    5. HYPOCALCEMIE (principale)
      Notamment au cours de l'insuffisance rénale.

    6. RACHITISME HYPOPHOSPHATEMIQUE (secondaire)

    7. SPASMOPHILIE (secondaire)

    8. OSTEODYSTROPHIE RENALE (secondaire)
      Prévention et traitement

    9. HYPERPARATHYROIDIE SECONDAIRE (secondaire)
      Prévention
      Aprés correction de l'hyperphosphorémie.
      Actualités néphrol 1981:109

    Effets secondaires

    1. ANOREXIE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    2. ASTHENIE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    3. NAUSEE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      SURDOSAGE

    4. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    5. DIARRHEE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    6. CONSTIPATION (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    7. CALCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    8. POLYURIE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    9. POLYDIPSIE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    10. CEPHALEE (CERTAIN )

    11. VERTIGE (CERTAIN )

    12. DESHYDRATATION (CERTAIN TRES RARE)

    13. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)

    14. CALCINOSE DIFFUSE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    15. CALCIFICATION DE LA CORNEE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    16. NEPHROCALCINOSE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    17. LITHIASE URINAIRE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    18. INSOMNIE (CERTAIN RARE)

    19. ALTERATION DES DENTS (CERTAIN TRES RARE)

    20. OSSIFICATION PREMATUREE (CERTAIN TRES RARE)
      Ossification metaphysaire

    21. INSUFFISANCE RENALE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    22. INSUFFISANCE CORONARIENNE(AGGRAVATION) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

    23. PARALYSIE FACIALE (CERTAIN TRES RARE)

    24. ATAXIE (CERTAIN TRES RARE)

    25. DERMATITE (CERTAIN TRES RARE)
      Excudative.

    26. PROTEINURIE (CERTAIN )

    27. DOULEUR ARTICULAIRE (CERTAIN )

    28. PANCREATITE AIGUE (A CONFIRMER )
      Hypercalcémie.

    Effets sur la descendance

    1. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Exclusivement à fortes dose: retards d'ossification.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE

    2. BLOC AURICULOVENTRICULAIRE

    3. ALLAITEMENT

    4. GROSSESSE

    5. SARCOIDOSE

    Contre-Indications

    1. HYPERCALCEMIE

    2. HYPERPHOSPHOREMIE SEVERE

    3. LITHIASE RENALE CALCIQUE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale :
    -Dans la prévention du rachitisme chez le prématuré:
    Deux à cinq microgrammes par jour, soit quatre vingt à deux cents unités internationales (80 à 200UI), puis, dès qu'il a atteint l'âge normal du terme, passage à la vitamine D3 .
    - Dans le traitement du rachitisme:
    Stade 1 (hypocalcémie et phosphorémie normale, à stade 3 (hypocalcémie et hypophosphorémie):
    Cinquante à deux cent microgrammes en une dose associée à une perfusion calcique jusqu'à normalisation de la calcémie, vitamine D au long cours et, dans le stade 3 calcium per os jusqu'à normalisation de la radio osseuse.

    Surveiller la calcémie et la calciurie.
    - Dans l'hypocalcémie de l'insuffisance rénale:
    Cent, puis cent cinquante microgrammes par jour, sous surveillance de la calcémie.

    Ne pas administrer à la femme qui allaite.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 288 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie fécale
    - 3 - ELIMINATION voie rénale
    - 4 - REPARTITION lait

    Absorption
    A 85% au niveau du jejunum et de l'iléon, facilité par la présence de bile.
    La résorption est diminuée s'il existe une cholestase et/ou une stéatorrhée.
    Répartition
    Diffusion tissulaire importante, notamment dans le tissu adipeux et au niveau du foie, mais le stockage est moindre par rapport à la vitamine D.
    Diffusion également au niveau des os, reins, intestin.
    Le taux sanguin est plus élevé qu'après administration de vitamine D.
    Liaison spécifique à l'alphaglobuline plasmatique.
    Traverse la barrière foetoplacentaire.
    Passe dans le lait.
    Demi-Vie
    288 h.
    Soit 12 jours environ.
    Métabolisme
    Au niveau du rein, est transformé en 1-25- OH cholecalciférol par hydroxylation, métabolite pharmacologiquement actif.
    Au niveau du foie, transformation par des enzymes inductibles en métabolites inactifs.
    Elimination
    Voie fécale:
    95% sous forme de métabolites inactifs.
    Voie rénale:
    5% sous forme de 1-25-diOH cholécalciférol actif .

    Bibliographie

    Encyclopédie Médico-chirurgicale pédiatrie (Paris) 1977.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil