CARISOPRODOL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 15/11/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    METHYL-2 PROPYL-2(ISOPROPYL CARBAMOYLOXY)-1 CARBAMOYLOXY-3 PROPANE

    Ensemble des dénominations

    DCF : CARISOPRODOL
    DCIR : CARISOPRODOL
    autre dénomination : ISOMEPROBAMATE
    autre dénomination : ISOPROPYLMEPROBAMATE
    bordereau : 43

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. MYORELAXANT (principale certaine)

    2. ANALGESIQUE (secondaire certaine)

    3. ANTIPYRETIQUE (secondaire certaine)

    4. TRANQUILLISANT (secondaire certaine)

    5. ANTICHOLINERGIQUE CENTRAL (à confirmer)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action centrale: blocage des synapses des interneurones médullaires et sous-corticaux.
      Pas d'effet sur la jonction myoneurale ni sur les fibres musculaires.
      Inhibe le réflexe polysynaptique sans toucher l'arc réflexe élémentaire monosynaptique.
      Diminue l'influence de la fonction réticulée descendante facilitatrice Suractivité gamma, d'où diminution de l'hypertonie musculaire.

    2. secondaire
      Déprime d'une façon sélective la formation réticulée activatrice ascendante et descendante.
      Bloque la réaction d'éveil après stimulation de la formation réticulée.

    Effets Recherchés

    1. MYORELAXANT (principal)

    2. TRANQUILLISANT (accessoire)

    3. ANALGESIQUE (accessoire)

    4. ANTIPYRETIQUE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. CONTRACTURE MUSCULAIRE (principale)

    2. REEDUCATION FONCTIONNELLE(ADJUVANT) (secondaire)

    3. NEVRALGIE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. SOMNOLENCE (CERTAIN RARE)

    2. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    3. FLOU VISUEL (CERTAIN )

    4. NYSTAGMUS (CERTAIN )

    5. CEPHALEE (CERTAIN )

    6. LETHARGIE (CERTAIN )

    7. ATAXIE (CERTAIN )

    8. NAUSEE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES

    9. VOMISSEMENT (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES

    10. REACTION ALLERGIQUE CUTANEE (CERTAIN )

    11. PRURIT (CERTAIN )
      De mécanisme allergique.

    12. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    13. LEUCOPENIE (CERTAIN )
      Dans le cadre d'une réaction anaphyllactique.

    14. ICTERE (A CONFIRMER )

    15. BILIRUBINEMIE CONJUGUEE(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )

    16. BSP(RETENTION) (A CONFIRMER )

    17. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )

    18. PHOSPHATASES ALCALINES(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )

    19. HEPATITE MIXTE (A CONFIRMER )
      Un cas rapporté.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ALLERGIE AU MEPROBAMATE

    Contre-Indications

    1. ALLAITEMENT
      A proscrire en période d'allaitement ou nécessitant de différerer celui-ci car risque de vomissements, de dépression respiratoire.

    2. MYASTHENIE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Sept cents à mille quatre cents milligrammes par jour.
    - chez l'enfant de moins de 5 ans:
    Trois cent cinquante milligrammes par jour.
    - chez l'enfant de plus de 5 ans:
    Trois cent cinquante à sept cents milligrammes par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION LAIT
    - 2 - REPARTITION 41 à 67 % lien protéines plasmatiques

    Absorption
    Rapidement absorbé par le tractus gastro-intestinal, le pic plasmatique intervient en moins d'une heure apès la prise orale :
    - Ther Drug Monit 1994;16:337-340.
    Répartition
    Passe dans le lait.
    Liaison aux protéïnes plasmatiques de 41 à 67 pour cent :
    - Ther Drug Monit 1994;16:337-340.
    Métabolisme
    Métabolites sanguins : méprobamate, hydroxypropylméprobamate, et Béta-hydroxypropylcarisoprodol.
    Largement transformé en méprobamate qui pourrait participer à l'activité, certains sujets ne transformeraient pas le carisoprodol en méprobamate :
    - Ther Drug Monit 1994;16:337-340.
    Elimination
    (LAIT)

    Bibliographie

    - Ann N.Y. Acad Sci 1960;86:108-142.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil