CIPROFIBRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 13/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    acide 2-[4-(2,2-dichlorocyclopropyl)phénoxy]-2-méthylpropionique

    Ensemble des dénominations

    BAN : CIPROFIBRATE
    CAS : 52214-84-3
    DCIR : CIPROFIBRATE
    USAN : CIPROFIBRATE
    bordereau : 2756
    code expérimentation : Win-35833
    rINN : CIPROFIBRATE
    sel ou dérivé : BEZAFIBRATE
    sel ou dérivé : CLOFIBRATE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. HYPOLIPIDEMIANT (principale certaine)

    2. HYPOTRIGLYCERIDEMIANT (principale certaine)

    3. HYPOCHOLESTEROLEMIANT (principale certaine)

    4. ANTIAGREGANT PLAQUETTAIRE (secondaire certaine)

    5. FIBRINOLYTIQUE (secondaire certaine)

    6. ANTIATHEROMATEUX (à confirmer)
      ON NE DISPOSE PAS D'ESSAIS CONTROLES A LONG TERME MONTRANT L'EFFICACITE DU CIPROFIBRATE DANS LA PREVENTION PRIMAIRE OU SECONDAIRE DES COMPLICATIONS DE L'ATHEROSCLEROSE

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inhibe la synthèse du cholesterol, entraine une baisse des VLDL et des LDL; entraîne une augmentation des HDL.

    Effets Recherchés

    1. NORMOLIPEMIANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERLIPIDEMIE (principale)
      traitement symptomatique, en association au régime alimentaire, des hypercholestérolémies et des hypertriglycéridémies endogènes de l'adulte, isolées ou associées.
      - Lorsqu'un régime adapté et assidu s'est avéré insuffisant .
      - Lorsque la cholestérolémie après régime reste élevée et/ou qu'il existe des facteurs de risque associés.

    Effets secondaires

    1. RHABDOMYOLYSE (CERTAIN )
      Un cas décrit :
      - Therapie 1990;45:360.
      Plus fréquent à la dose quotidienne de deux cents milligrammes qu'à cent milligrammes; retrait du marché Français des gélules dosées à 200 milligrammes le 01/03/95 :
      - Information laboratoire (SANOFI-WINTHROP) le13/02/1995.
      Un nouveau cas après la prise de 200 milligrammes par jour (12 cas ont été rapportés en France) :
      - Sem Hop Paris 1996;72:156-157.

    2. ASTHENIE (CERTAIN RARE)

    3. UREE SANGUINE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)
      Le plus souvent modérée.

    4. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)
      Réaction d'hypersensibilité à type d'érythème.

    5. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    6. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    7. CPK(AUGMENTATION) (CERTAIN )
      Plus fréquent à la dose quotidienne de deux cents milligrammes qu'à cent milligrammes; retrait du marché Français des gélules dosée à 200 milligrammes le 01/03/95 :
      - Information laboratoire (SANOFI-WINTHROP) le 13/02/1995.

    8. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    9. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN )
      Plus fréquent à la dose quotidienne de deux cents milligrammes qu'à cent milligrammes; retrait du marché Français des gélules dosée à 200 milligrammes le 01/03/95 :
      - Information laboratoire (SANOFI-WINTHROP) le 13/02/1995.

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. ALLAITEMENT

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles par voie orale : cent milligrammes par jour, en association avec un régime.
    Surveillance : contrôle des transaminases tous les 2 à 3 mois dans les douze premiers mois de traitement.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 17 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Le taux plasmatique maximal est atteint 2 h après administration orale.
    Répartition
    La fixation aux protéines plasmatiques est de 99%.
    Demi-Vie
    17 h.
    Métabolisme
    Subit une glucuroconjugaison.
    Elimination
    Voie rénale.
    Voie principale d'élimination (sous forme inchangée et glycuroconjuguée).

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil