LACTULOSE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 11/1/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    O-BETA-D-GALACTOPYRANNOSYL-4 D-FRUCTOSE

    Ensemble des dénominations

    BAN : LACTULOSE
    CAS : 4618-18-2
    DCF : LACTULOSE
    DCIR : LACTULOSE
    USAN : LACTULOSE
    bordereau : 2244
    dci : lactulose
    rINN : LACTULOSE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. LAXATIF (principale certaine)

    2. PURGATIF (principale certaine)

    3. HYPOAMMONIEMIANT (principale certaine)

    4. ACIDIFIANT COLIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Transformation par les enzymes bactériennes en acide lactique principalement, et à un moindre degré en acides formique et acétique.
      La baisse de PH colique qui en résulte modifie la flore (diminution des bactéries productrices d'enzymes protéolytiques et augmentation des bactéries de type lactobacille).
      Ceci entraine une diminution de la production coliqued'amoniaque et la transformation par l'acidification produite de l'amoniaque formé en amoniaque moins diffusible.
      L'acidification du contenu intestinal stimule le péristaltisme et reproduit artificiellement un syndrome de malabsorption de disaccharides avec augmentation de l'osmolarité du contenu colique, donc du volume colique.

    Effets Recherchés

    1. HYPOAMMONIEMIANT (principal)

    2. LAXATIF (principal)

    3. PURGATIF (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CONSTIPATION (principale)
      Revue générale :
      - DICP Ann Pharmacother 1992;26:1277-1282.

    2. ENCEPHALOPATHIE HEPATIQUE (principale)
      Prévention et traitement.
      Essai randomisé versus placebo positif :
      - Hepatology 1997;26:1410-1414.
      Etude chez 40 malades cirrhotiques atteints d'encéphalopathie infraclinique et suggérant l'efficacité du traitement :
      - Dig Dis Sci 2000;45:1549-1552.

    3. INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE (à confirmer)
      Permettrait d'améliorer l'équilibre hydroélectrolytique et métabolique :
      - Scand J Gastroenterol 1997;32:100-101.

    4. CANCER DU COLON (à confirmer)
      Réduirait le rique de récidive des polyadénomes en association avec des antioxydants (étude pilote) :
      - Scand J Gastroenterol 1997;32:72-75.

    5. CANCER DU RECTUM (à confirmer)
      Réduirait le rique de récidive des polyadénomes en association avec des antioxydants (étude pilote) :
      - Scand J Gastroenterol 1997;32:72-75.

    Effets secondaires

    1. METEORISME (CERTAIN FREQUENT)

    2. FLATULENCE (CERTAIN FREQUENT)

    3. DIARRHEE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SURDOSAGE

    4. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    5. KALIEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)
      Hypokaliémie secondaire à la diarrhée.

    6. NATREMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SURDOSAGE

    7. CRAMPE ABDOMINALE (CERTAIN )
      Généralement peu intenses transitoires, sauf en cas de fortes doses.

    8. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN )
      Généralement peu intenses transitoires, sauf en cas de fortes doses.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. REGIME SANS GALACTOSE

    2. SYNDROME ABDOMINAL AIGU

    3. INTOLERANCE AU FRUCTOSE

    4. DIABETE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale dans la constipation chronique:
    - chez l'adulte:
    Dix à trente grammes par jour en 1 à 3 prises. Commencer le traitement par dix à trente grammes la matin après le petit déjeuner pendant 2 ou 3 jours.
    Réduire ensuite la posologie pour obtenir 1 à 2 selles molles par jour.
    - chez l'enfant:
    Trois à dix grammes par jour en 1 à 3 prises: commencer le traitement par trois à six grammes le matin pendant 2 ou 3 jours; réduire ensuite la posologie pour obtenir 1 à 2 selles molles par jour.

    Dose usuelle dans l'encéphalopathie hépatique chez l'adulte:
    Vingt à trente grammes par jour en 3 prises, à ajuster de façon à obtenir un PH des fécès de 5 à 5,5 , et 3 selles molles par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie biliaire

    Absorption
    Seule une très faible partie est résorbée après administration orale.
    Métabolisme
    Insensible aux disaccharidases de l'intestin grêle; transformé principalement en acide lactique et à un moindre degré en acide formique et acétique, par les enzymes des bactéries saccharolytiques du colon.
    Elimination
    Voie rénale.
    Faible quantité (<3%) retrouvée intacte.
    Voie biliaire:
    Faible quantité (<3%) retrouvée intacte.

    Bibliographie

    - Gastroenterol Clin Biol 1990;14:567-575.
    - DICP Ann Pharmacother 1992;26,10:1277-1282. (REVUE)*

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil