ASCORBATE DE CALCIUM

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 8/9/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    DIDEHYDRO-2,3 L-HEXONOLACTONE-1,4 4S,5R SEL DE CALCIUM

    Ensemble des dénominations

    BANM : CALCIUM ASCORBATE
    CAS : 5743-27-1
    DCIMr : ASCORBATE DE CALCIUM
    autre dénomination : CALCIUM ASCORBATE
    autre dénomination : E302
    bordereau : 890
    rINNM : CALCIUM ASCORBATE
    sel ou dérivé : ASCORBATE DE CYSTEINE
    sel ou dérivé : ASCORBATE DE MAGNESIUM
    sel ou dérivé : ASCORBATE DE SARCOSINE
    sel ou dérivé : ASCORBATE DE SODIUM
    sel ou dérivé : ASCORBIQUE ACIDE
    sel ou dérivé : ASPHOCALCIUM
    sel ou dérivé : FERREUX ASCORBATE
    sel ou dérivé : ASCORBATE DE POTASSIUM

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. VITAMINE (principale certaine)

    2. ACTIVITE VITAMINIQUE C (principale certaine)

    3. APPORT CALCIQUE (principale certaine)

    4. HEMOSTATIQUE (secondaire certaine)

    5. PSYCHOANALEPTIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Participe aux réactions d'oxydoréduction cellulaire comme vecteur d'hydrogène.
      Action au niveau du tissu conjonctif : la vitamine C favorise la différenciation des cellules mésenchymateuses de tous les tissus conjonctifs;
      Joue un rôle dans l'élaboration du collagène; agit sur le métabolisme des mucopolysaccharides acides de la substance fondamentale.
      Action sur les glandes endocrines, interreletion entre vitamine C et stréroïdogénèse.
      Rôle anti-infectieux.
      Possède des propriétés détoxifiantes.
      Action sur le métabolisme protidique, oxydation de la tyrosine, hydroxylation de la dopamine en noradrénaline, inhibition de l'oxydase nécessaire à la transformation de la dopa en mélanine.
      Action sur le métabolisme des glucides et des lipides.
      Agit au niveau du métabolisme du fer: augmente l'absorption du fer, favorise la captation du fer par les hématies.
      Rôle dans l'hématopoièse: favorise la formation des hématies, agit sur la transformation de l'acide folique en acide folinique.
      Action anti-hémorragique par protection des épithéliums vasculaires.
      Action sur les enzymes au niveau du cycle de Krebs.
      Protège de l'oxydation les vitamines A, D et E.

    2. secondaire
      Apport de calcium sous forme soluble et rapidement assimilable.

    Effets Recherchés

    1. VITAMINIQUE C (principal)

    2. ANTISCORBUTIQUE (principal)

    3. OXYDOREDUCTEUR (principal)

    4. APPORT DE CALCIUM (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. METHEMOGLOBINEMIE IDIOPATHIQUE DU NOURRISSON (principale)

    2. AVITAMINOSE C (principale)

    3. SCORBUT (principale)

    4. CARENCE EN CALCIUM (principale)

    5. SYNDROME HEMORRAGIQUE (à confirmer)

    Effets secondaires

    1. DIARRHEE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Par analogie avec l'acide ascorbique.

    2. LITHIASE URINAIRE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    3. INSOMNIE (CERTAIN FREQUENT)

    4. CALCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. DEFICIT EN G6PD

    Contre-Indications

    1. HYPERCALCEMIE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Sept cent cinquante à deux mille milligrammes par jour.
    - chez l'enfant à partir de 30 mois:
    Trois cent soixante quinze à sept cent cinquante milligrammes par jour selon l'âge.
    - chez le nourrisson:
    Cent à trois cents milligrammes par jour selon l'âge.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie fécale
    - 3 - ELIMINATION voie sudorale

    Absorption
    Rapidement résorbé par le tractus digestif, au niveau de l'intestin grêle.
    La résorption est diminuée en cas de diarrhée, stéatorrhée, achlorhydrie et ulcère gastrique.
    Répartition
    Est retrouvé à forte concentration dans les surrénales, le foie, l'hypophyse, le cristallin, l'humeur aqueuse et vitrée et les leucocytes.
    Est également retrouvé dans la rate, la peau, le cartilage, les muscles, le cerveau, et le pancréas.
    Taux plasmatique maximal: 20mg/l.
    Métabolisme
    Oxydation au niveau du rein et de l'intestin an acide déhydroascorbique (forme circulante active qui franchit la barrière cellulaire).

    Elimination
    Voie rénale.
    en fonction de la dose administrée, des possibilités de stockage et de l'état de la fonction rénale.
    Elimination sous forme inchangée, d'acide dehydro-ascorbique (25%), d'acide 2-3 dicetogluconique (2%), d'acide oxalique (55%).
    La vitamine C subit une filtration glomérulaire et une réabsorption de 97 à99,5% de la qunatité filtrée, lorsque le taux plasmatique dépasse le suil rénal de 1,4 mg/100ml, les quantités éliminées sont plus importantes.
    Voie fécale:
    Environ 1% de la dose administrée.
    Sueur: 1% de la dose administrée.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil