ANTHIOLIMINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 13/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    2,2',2''-(stibinetriyltrithio) trisuccinate d'hexalithium

    Ensemble des dénominations


    CAS : 305-97-5 DCF : ANTHIOLIMINE
    DCIR : ANTHIOLIMINE
    bordereau : 1209
    rINN : ANTHIOLIMINE
    sel ou dérivé : LITHIUM SACCHARINATE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIPARASITAIRE (principale certaine)

    2. ANTIPROTOZOAIRE (principale certaine)

    3. ANTHELMINTHIQUE (principale certaine)

    4. ANTIBILHARZIEN (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Composé à antimoine trivalent: action antiparasitaire qui ne semble pas dûe à une inactivation des enzymes à groupement sulfhydrile mais à une inhibition de la phosphofructokinase entrainant une diminution du fructose diphosphate et une inhibition de la glycolyse.

    Effets Recherchés

    1. ANTIPARASITAIRE (principal)

    2. ANTHELMINTHIQUE (principal)

    3. LEISHMANIA DONOVANI (principal)

    4. LEISHMANIA TROPICA (principal)

    5. LEISHMANIA BRASILIENSIS (principal)

    6. LEISHMANIA INFANTUM (principal)

    7. FASCIOLA HEPATICA (principal)

    8. WUCHERERIA BANCROFTI (principal)

    9. MIYAGAWANELLA LYMPHOGRANULOMATOSIS (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. MALADIE DE NICOLAS-FAVRE (principale)

    2. LEISHMANIOSE (principale)

    3. LEISHMANIOSE VISCERALE (principale)

    4. LEISHMANIOSE CUTANEE (principale)

    5. FILARIOSE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    2. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    3. ASTHENIE (CERTAIN RARE)

    4. TOUX (CERTAIN RARE)

    5. BRADYCARDIE (CERTAIN TRES RARE)

    6. CHOC (CERTAIN TRES RARE)

    7. ARRET CARDIAQUE (CERTAIN TRES RARE)

    8. HEPATITE (CERTAIN TRES RARE)

    9. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    10. ANURIE (CERTAIN )

    11. DOULEUR ARTICULAIRE (CERTAIN RARE)

    12. ELECTROCARDIOGRAMME(ANOMALIE) (CERTAIN RARE)

    13. ANEMIE HEMOLYTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    14. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN RARE)

    15. ANOREXIE (CERTAIN RARE)

    16. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    Contre-Indications

    1. TROUBLES GASTRO-INTESTINAUX

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    3. INSUFFISANCE RENALE

    4. PNEUMOPATHIE AIGUE

    5. INSUFFISANCE CARDIAQUE

    6. CACHEXIE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intramusculaire, en cure de 10 jours en doses croissantes:
    - chez l'adulte:
    Soixante milligrammes le premier jour à deux cent quarante milligrammes le dixième jour.
    - chez l'enfant:
    Deux milligrammes et demi à trois milligrammes par kilo et par injection.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie fécale

    Répartition
    Accumulation dans le foie.
    Elimination
    voie fécale.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil