PRACTOLOL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 30/10/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    N-[4-[2-Hydroxy-3-[(1-methylethyl)-amino]propoxy]phenyl]acetamide

    Ensemble des dénominations

    BAN : PRACTOLOL
    CAS : 6673-35-4
    DCI : PRACTOLOL
    USAN : PRACTOLOL
    bordereau : 1766
    code expérimentation : AY-21011
    code expérimentation : ICI-50172
    rINN : PRACTOLOL

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. BETABLOQUANT (principale certaine)

    2. ANTIARYTHMIQUE (principale certaine)

    3. ANTI-ANGOREUX (principale certaine)

    4. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Activité sympathomimétique intrinsèque.
      Bloque l'action des médiateurs adrénergiques sur les récepteurs bêta 1 (plus spécifiquement au niveau myocardique). Equilibre et régularise l'action du sympathique au niveau du myocarde.
      Réduit l'augmentation de travail myocardique consécutif à une stimulation bêta-adrénergique.

    2. secondaire
      Possèderait une action moindre au niveau bronchique (peut être administré aux bronchitiques, asthmatiques).

    Effets Recherchés

    1. BETABLOQUANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANGOR (principale)

    2. ARYTHMIE SUPRAVENTRICULAIRE (principale)

    3. ARYTHMIE VENTRICULAIRE (principale)

    4. MYOCARDIOPATHIE OBSTRUCTIVE (principale)

    Effets secondaires

    1. BLOC AURICULOVENTRICULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    2. INSUFFISANCE CARDIAQUE (CERTAIN TRES RARE)

    3. BRADYCARDIE (CERTAIN FREQUENT)

    4. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    5. ASTHME(AGGRAVATION) (CERTAIN RARE)

    6. FIBROSE PERITONEALE (CERTAIN TRES RARE)
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    7. FIBROSE PLEURALE (CERTAIN TRES RARE)
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    8. PLEURESIE (CERTAIN TRES RARE)
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    9. PERICARDITE (CERTAIN TRES RARE)
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    10. DYSPNEE (CERTAIN TRES RARE)

    11. URTICAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    12. ERUPTION PSORIASIFORME (CERTAIN RARE)
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    13. TOXIDERMIE (CERTAIN RARE)
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    14. CONJONCTIVITE (CERTAIN RARE)
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    15. SYNDROME DE SJOGREN (CERTAIN TRES RARE)
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    16. KERATOPATHIE (CERTAIN )
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    17. CECITE (CERTAIN )
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    18. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    19. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    20. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    21. ANTICORPS ANTINUCLEAIRES(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)
      - Drugs 1980;19:292.

    22. SYNDROME LUPIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Par hypersensibilité :
      - Drugs 1980;19:292.
      Pas d'atteinte rénale :
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    23. ATTEINTE COCHLEAIRE (CERTAIN RARE)
      Surdité par l'intermédiaire d'une otite séreuse de l'oreille moyenne de réversibilié variable :
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    24. SURDITE (CERTAIN RARE)
      Surdité par l'intermédiaire d'une otite séreuse de l'oreille moyenne de réversibilié variable :
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    25. MYASTHENIE(AGGRAVATION) (CERTAIN )

    26. FIBROSE RETROPERITONEALE (CERTAIN TRES RARE)
      - Curr Ther Res Clin Exp 1982;31:362-378.

    27. SYNDROME NEPHROTIQUE (A CONFIRMER )

    28. SYNDROME EPAULE-MAIN (A CONFIRMER )

    29. MYASTHENIE (A CONFIRMER )

    30. CIRRHOSE BILIAIRE PRIMITIVE (A CONFIRMER )
      - Br Med J 1978;1:1591.

    31. DIABETE NON INSULINODEPENDANT (CERTAIN )
      Une étude prospective menée sur 12550 patients traités par divers bêtabloquants pour une HTA a mis en évidence une augmentation de 28% du risque d'apparition d'un diabète de type 2. Ce risque ne serait pas augmenté par les diurétiques thiazidiques, les IEC ou les inhibiteurs calciques :
      - N Engl J Med 2000;342:905-912.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance soumise à certaines restrictions :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.
      Lorsque le règlement d'une fédération internationale de sport le prévoit, des tests sont effectués pour les bêta-bloquants.

    2. GROSSESSE

    3. ALLAITEMENT

    Contre-Indications

    1. LUPUS INDUIT

    2. SYNDROME DE RAYNAUD

    3. BLOC AURICULOVENTRICULAIRE
      Complet.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE Lente
    - 2 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    N'est plus commercialisé en France.
    Dose usuelle en injection intraveineuse lente : cinq milligrammes, à renouveler si nécessaire (Martindale, 30 Edition).
    Dose usuelle par voie orale : deux cents à quatre cents milligrammes par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 10 à 13 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie biliaire

    Absorption
    Résorption par le tractus gastro-intestinal.
    Taux plasmatique maximale une heure trente à trois heures après administration.
    Répartition
    Rapport bile/plasma : 4.
    Demi-Vie
    La demi-vie se situe entre 10 et 13 heures.
    Elimination
    (VOIE RENALE)
    Plus de 80 % de la dose administrée sont éliminés sous forme inchangée en 24 heures.
    (VOIE BILIAIRE)
    23 à 40 % de la dose administrée sont excrétés par la bile en 48 heures (après une administration per os de 400 milligrammes) :
    - Clin Pharmacokinet 1979;4:368.

    Bibliographie

    - Clin Pharmacol Ther 1973;14,1,26.
    - Clin Pharmacokinet 1990;18,4:270-294. (PHARMACOCINETIQUE)*

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil