VINBURNINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 15/4/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    OXO-16 EBURNANE

    Ensemble des dénominations

    DCIR : VINBURNINE
    autre dénomination : L-EBURNAMONINE
    autre dénomination : VINCAMONE
    bordereau : 2397
    sel ou dérivé : VINCAMINE ALPHACETOGLUTARATE
    sel ou dérivé : VINCAMINE BASE
    sel ou dérivé : VINCAMINE CHLORHYDRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : EBURNAMONINE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIANOXIQUE CEREBRAL (principale certaine)
      FAVORISE L'UTILISATION DE L'OXYGENE ET DU GLUCOSE.
      GAZ. MED. FR. 1980, 87 : 149701500.

    2. VASODILATATEUR (principale certaine)

    3. VASODILATATEUR CEREBRAL (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Mécanisme mal connu: augmentation des apports en oxygène au niveau cérébral par élévation du contenu en oxygène artériel et du débit cérébral.
      Augmentation de la consommation en oxygène.

    2. secondaire
      Présence d'une composante quinidine-like.
      Possède à fortes doses une activité éveillante.

    Effets Recherchés

    1. ANTIANOXIQUE CEREBRAL (principal)

    2. VASODILATATEUR CEREBRAL (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE CIRCULATOIRE CEREBRALE (principale)
      Essentiellement les troubles psycho-comportementaux et neuro-sensoriels.

    Effets secondaires

    1. BOUFFEE VASOMOTRICE (CERTAIN TRES RARE)

    2. TACHYCARDIE (CERTAIN TRES RARE)

    3. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    4. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    5. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN RARE)

    6. DIARRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    7. COLITE LYMPHOCYTAIRE (A CONFIRMER )
      Un cas décrit:
      - Gastroenterol Clin Biol 1998;22:362.

    8. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    9. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    10. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN TRES RARE)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. HYPERTENSION INTRACRANIENNE

    2. ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL

    3. GROSSESSE
      En raison de l'absence d'études de tératogénèse expérimentale.

    4. ALLAITEMENT

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle chez l'adulte:
    - par voie orale:
    Soixante milligrammes par jour pendant plusieurs mois.
    Débuter le traitement par quatre vingt milligrammes par jour en 2 prises pendant 20 jours.
    - par voie intramusculaire:
    Trente milligrammes par jour en 2 injections.
    - par voie intraveineuse en perfusion:
    Trente à quarante cinq milligrammes par jour dans 250 ml de soluté isotonique.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil