TRICHLOROETHYLENE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 12/7/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    trichloroéthène

    Ensemble des dénominations


    CAS : 79-01-6 DCIR : TRICHLOROETHYLENE
    autre dénomination : TRICHLORAN
    autre dénomination : TRICHLORETHYLENE
    autre dénomination : TRICHLOROETHENE
    bordereau : 2414
    rINN : TRICHLOROETHYLENE

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANESTHESIQUE GENERAL (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Provoque une analgésie, puis une anesthésie sans importante relaxation musculaire.

    Effets Recherchés

    1. ANESTHESIQUE GENERAL (principal)

    2. ANALGESIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANESTHESIE GENERALE (principale)

    2. NEVRALGIE FACIALE (principale)

    Effets secondaires

    1. TACHYPNEE (CERTAIN )

    2. APNEE (CERTAIN )

    3. BRADYCARDIE (CERTAIN )

    4. ARYTHMIE (CERTAIN )

    5. NAUSEE (CERTAIN )

    6. VOMISSEMENT (CERTAIN FREQUENT)

    7. CONFUSION MENTALE (CERTAIN )

    8. INSUFFISANCE RENALE (CERTAIN )

    9. ANOSMIE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      EXPOSITION PROLONGEE

    10. TROUBLE DE L'ODORAT (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      EXPOSITION PROLONGEE

    11. DERMATITE (CERTAIN )

    12. ECZEMA (CERTAIN )

    13. CONJONCTIVITE (CERTAIN )

    14. HYPERTENSION INTRACRANIENNE (CERTAIN )

    15. ICTERE (CERTAIN TRES RARE)

    16. BILIRUBINEMIE CONJUGUEE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    17. BSP(RETENTION) (CERTAIN TRES RARE)

    18. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    19. STEATOSE HEPATIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      En cas d'utilisation en anesthésie.

    20. HEPATITE CYTOLYTIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      En cas d'utilsation prolongée, toxicomanie.

    21. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    22. ICTERE GRAVE (CERTAIN TRES RARE)
      Deux cas rapportés dont un mortel.

    23. CANCERIGENE (A CONFIRMER )

    24. CRISE HYPERTENSIVE (A CONFIRMER )
      Car stimule la libération des catécholamines.

    Pharmaco-Dépendance

    1. RISQUE MAJEUR
      Dépendance de type alcool barbituriques.

    Précautions d'emploi

    1. PHEOCHROMOCYTOME

    Contre-Indications

    1. CARDIOPATHIE

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    Voies d'administration

    - 1 - RESPIRATOIRE

    Posologie et mode d'administration

    Inhalation en circuit semi-ouvert.
    Usage interdit aux USA chez l'homme car c'est un éthylène chloré asymétrique exposant théoriquement à des risques cancérigènes.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie pulmonaire

    Absorption
    Rapidement résorbé par la circulation pulmonaire.
    Répartition
    Très soluble dans le tissu adipeux.
    Diffuse à travers le placenta.
    Métabolisme
    En partie métabolisé en trichloroéthanol et en acide trichloroacétique.
    Elimination
    Voie respiratoire:
    pour la partie non métabolisée.

    Bibliographie

    - Drug Saf 1992;7:434-459. (EFFETS SECONDAIRES)*

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil