DOBUTAMINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 26/10/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (+-)-[[(HYDROXY-4 PHENYL)-3 METHYL-1 PROPYLAMINO]-2 ETHYL]-4 PYROCATECHOL CHLORHYDRATE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : COMPOUND 81929
    autre dénomination : 46236
    bordereau : 2408
    sel ou dérivé : DOPAMINE CHLORHYDRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : DOBUTAMINE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANALEPTIQUE CARDIAQUE (principale certaine)

    2. SYMPATHOMIMETIQUE BETA (principale certaine)

    3. BETA-1 STIMULANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Stimulant direct préférentiel des récepteurs bêta 1 adrénergiques cardiaques.
      Possède également des propriétés d'agoniste des récepteurs alpha 1 et beta 2.
      Augmentation du débit cardiaque en augmentant principalement le volume d'éjection et modérément le rythme.
      Généralement, baisse modérée des résistances périphériques, mais parfois vasoconstriction périphérique .
      Pas de vasodilatation rénale.

    Effets Recherchés

    1. TONICARDIAQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CHOC CARDIOGENIQUE (principale)
      - Arch Intern Med 19XX;141:247-249.

    2. CHOC SEPTIQUE (principale)

    3. INSUFFISANCE VENTRICULAIRE DROITE AIGUE (secondaire)
      - Presse Med 1984;13:2563-2566.

    4. INFARCTUS DU MYOCARDE (à confirmer)
      Insuffisance cardiaque de l'infarcus à la phase aiguë :
      - N Engl J Med 1980;303:847.

    5. INSUFFISANCE CARDIAQUE CONGESTIVE (à confirmer)
      Administrations IV répétées plusieurs jours à intervalles réguliers :
      - Presse Med 1992;21:1680-1684.

    6. ECHOCARDIOGRAPHIE (secondaire)
      La perfusion IV de dobutamine associée à une échocardiographie est aussi efficace que l'ECG d'effort pour la mise en évidence des anomalies coronariennes :
      - Am J Cardiol 1999;84:739-741.
      Revue de 35 études originales rassemblant 26438 tests :
      - Drug Saf 2000;22:251-262.

    Effets secondaires

    1. KALIEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)
      Risque d'aggravation d'une arythmie ventriculaire :
      - Am J Cardiol 1989;63:843-846.

    2. TACHYCARDIE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    3. EXTRASYSTOLE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

    4. ANGOR (CERTAIN TRES RARE)
      Un cas chez un sujet ayant fait un infarctus récemment :
      - Am J Noninvasive Cardiol 1993;7:63-64.

    5. SYNDROME DE SEVRAGE (CERTAIN FREQUENT)
      Après administration prolongée. L'administration d'hydralazine permettrait l'interruption de la dobutamine. Cinq cas décrits :
      - Am J Cardiol 1991;68:1103-1106.

    6. PALPITATION (CERTAIN TRES RARE)

    7. PRURIT (CERTAIN TRES RARE)
      Un cas localisé au scalp :
      - Ann Intern Med 1986;105:966.

    8. DERMATITE (A CONFIRMER )
      Un cas de dermatite allergique avec érythème, oedème et prurit au site d'injection :
      - Ann Pharmacother 1994;28:964.

    9. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    10. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    11. FIEVRE (A CONFIRMER )
      Un cas. Fièvre apparaissant à plusieurs occasions lors de la perfusion de dobutamine :
      - DICP Ann Pharmacother 1992;26:1523-1524.
      Un cas décrit, neuf autres cas auraient été rapportés :
      - Am J Cardiol 1994;74:597.

    12. SPASME CORONARIEN (A CONFIRMER )
      Un cas, au cours d'une échocardiographie :
      - Lancet 1995;345:201-202.
      Un cas décrit, un autre cas a déjà été rapporté :
      - Clin Cardiol 1996;19:755-758.

    13. FIBRILLATION AURICULAIRE (A CONFIRMER )
      Un cas, après une injection, persistant à quatre semaines et résistant à la cardioversion :
      - West J Med 1995;162:268-269.

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    Posologie et mode d'administration

    Réservé à l'usage hospitalier.
    Ne pas dissoudre en milieu alcalin: la solution peut être réalisé dans du serum salé ou glucosé, ou dans une solution de lactate sodique, et doit être administrée dans les 24 heures; une coloration rose n'entraine aucune perte d'activité.
    Dose usuelle en perfusion intraveineuse:
    - chez l'adulte:
    Deux microgrammes et demi à dix microgrammes par kilo et par minute, de préférence sous contrôle ECG continu.
    On corrigera au préalable une éventuelle hypovolémie, acidose ou hypoxie.

    - chez l'enfant:
    Cinq microgrammes à sept microgrammes et demi par kilo et par minute:
    - J Pediatrics 1982;100:977.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Administration IV.
    L'effet apparait rapidement.
    Métabolisme
    Transformation hépatique en dérives flycuroconjugués et en 3-O-méthyl dobutamide.
    Elimination
    Voie rénale.
    Excrétion essentiellement urinaire.

    Bibliographie

    - Am J Med Sci 1987;294:244-248 (REVUE GENERALE).
    - Pharmacotherapy 1987;7:47-53.
    - Pharmacotherapy 1989;9:245-249.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil