TOLONIDINE NITRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 14/4/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (CHLORO-2 METHYL-4 PHENYLAMINO)-2 DELTA-2 IMIDAZOLINE NITRATE

    Ensemble des dénominations


    CAS : 57524-15-9 DCIMr : NITRATE DE TOLONIDINE
    autre dénomination : CERM 10137
    autre dénomination : NITRATE DE TOLONIDINE
    bordereau : 2407
    sel ou dérivé : CLONIDINE CHLORHYDRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : TOLONIDINE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    2. ANTIHYPERTENSEUR CENTRAL (principale certaine)

    3. AGONISTE DES RECEPTEURS AUX IMIDAZOLINES (principale certaine)

    4. ALPHA STIMULANT (principale certaine)

    5. SYMPATHOMIMETIQUE ALPHA (principale certaine)

    6. SYMPATHOMIMETIQUE ALPHA CENTRAL ET PERIPHERIQUE (principale certaine)

    7. SEDATIF (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Probablement identique à la clonidine, soit:
      Stimule les récepteurs alpha 2 centraux qui inhibent l'activité sympathique.

    Effets Recherchés

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)

    Effets secondaires

    1. ASTHENIE (CERTAIN RARE)

    2. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      DEBUT DE TRAITEMENT

    3. PHENOMENE DE REBOND (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      ARRET BRUTAL DU TRAITEMENT

      Effet rebond possible, par analogie avec les autres antihypertenseurs centraux.

    4. ATTEINTE CARDIOVASCULAIRE (CERTAIN FREQUENT)

    5. BRADYCARDIE (CERTAIN FREQUENT)

    6. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    7. TOXICITE CUTANEOMUQUEUSE (CERTAIN TRES RARE)

    8. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    9. ATTEINTE DIGESTIVE (CERTAIN TRES RARE)

    10. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    11. TROUBLE NEUROPSYCHIQUE (CERTAIN FREQUENT)

    12. SOMNOLENCE (CERTAIN FREQUENT)

    13. INSOMNIE (CERTAIN RARE)

    14. DEPRESSION (CERTAIN RARE)

    15. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    16. TROUBLE SEXUEL (CERTAIN TRES RARE)
      Par analogie avec les autres antihypertenseurs centraux.

    17. IMPUISSANCE (CERTAIN TRES RARE)
      Par analogie avec les autres antihypertenseurs centraux.

    18. LIBIDO(DIMINUTION) (CERTAIN TRES RARE)
      Par analogie avec les autres antihypertenseurs centraux.

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE CORONARIENNE SEVERE

    2. INFARCTUS DU MYOCARDE RECENT

    3. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    4. ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL

    5. GROSSESSE(TROIS PREMIERS MOIS)

    6. ALLAITEMENT

    7. SYNDROME DE RAYNAUD

    8. CONDUCTEUR DE VEHICULE
      En raison du risque de somnolence.

    9. UTILISATEUR DE MACHINE
      En raison du risque de somnolence.

    Contre-Indications

    1. DEPRESSION

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Sept cent cinquante à mille cinq cents microgrammes par jour en 2 prises.
    La posologie efficace sera atteinte progressivement, en commençant par un demi milligramme au coucher pendant la première semaine, puis en ajoutant une prise matinale de cent vingt cinq à deux cent cinquante microgrammes pendant la 2ème semaine.

    Surveillance:
    Prévenir le patient du risque de somnolence.
    Diminuer la posologie en cas d'insuffisance rénale.
    Posologie très progressive en cas d'artériosclérose.
    Arrêt toujours progressif en raison du risque théorique de rebond.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil