PREDNIMUSTINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 26/6/1997
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    [[bis(chloro-2 éthyl)amino]-4 phényl]-4butyrate de dihydroxy- 11bêta,17dioxo-3,20 prégnadiène-1,4 yle-21

    Ensemble des dénominations


    CAS : 29069-24-7 DCF : PREDNIMUSTINE
    DCIR : PREDNIMUSTINE
    USAN : PREDNIMUSTINE
    bordereau : 2460
    code expérimentation : Leo-1031
    code expérimentation : NSC-134087
    dci : prednimustine
    rINN : PREDNIMUSTINE
    sel ou dérivé : CHLORAMBUCIL
    sel ou dérivé : ESTRAMUSTINE PHOSPHATE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    2. AGENT ALKYLANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      L'association dans la même molécule de chlorambucil et de prednisolone permettrait grâce au tropisme de la prednisolone pour les lymphocytes néoplasiques, une atteinte préférentielle de ces cellules par l'agent alkylant libéré lentement.

    Effets Recherchés

    1. ANTICANCEREUX (principal)

    2. ANTIMITOTIQUE (principal)

    3. AGENT ALKYLANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE (principale)

    2. LYMPHOME NON HODGKINIEN (principale)

    3. BRUCELLOSE (principale)
      L'association avec la doxycycline est la plus efficace :
      - Presse Med 1994;23:1128-1131.

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    3. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN RARE)

    4. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    5. APLASIE MEDULLAIRE (CERTAIN RARE)

    6. THROMBOPENIE (CERTAIN RARE)

    7. LEUCOPENIE (CERTAIN RARE)

    8. NEUTROPENIE (CERTAIN RARE)

    9. ANEMIE (CERTAIN RARE)

    10. RASH (CERTAIN RARE)

    11. URTICAIRE (CERTAIN RARE)

    12. ASTHENIE (CERTAIN RARE)

    13. SYNDROME CUSHINGOIDE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      TRAITEMENT PROLONGE

    14. MYOCLONIE (CERTAIN RARE)
      Trois cas chez des femmes après 3 à 5 jours d'administration, réversible à l'arrêt :
      - Acta Oncol 1994;33:81-82.
      Un cas réversible à l'arrêt, chez un sujet âgé :
      - J Natl Cancer Inst 1997;89:173-174.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale :
    Adultes : huit à vingt-cinq milligrammes par mètre carré et par jour (8 à 25 mg/m2/j).
    .
    Produit irritant, ne devant être manipulé qu'avec précaution en évitant tout contact avec les muqueuses.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie fécale

    Elimination
    (VOIE RENALE)
    (VOIE FECALE)

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil