TRYPARSAMIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 5/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Ensemble des dénominations

    DCF : TRYPARSAMIDE
    DCIR : TRYPARSAMIDE
    autre dénomination : GLYPHENARSINE
    autre dénomination : TRYPARSONE
    bordereau : 1238

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIPARASITAIRE (principale certaine)

    2. ANTIPROTOZOAIRE (principale certaine)

    3. TRYPANOSOMA GAMBIENSE (principale certaine)

    4. TRYPANOSOMA RHODESIENSE (principale certaine)

    5. TRYPANOCIDE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Composé à arsenic pentavalent donnatn après réduction dans l'organisme un composé arsenoxyde (arsenic trivalent) à action trupanocide par activation des enzymes à groupements sulfhydriles.

    Effets Recherchés

    1. ANTIPARASITAIRE (principal)

    2. ANTIPROTOZOAIRE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. TRYPANOSOMIASE AFRICAINE (principale)

    Effets secondaires

    1. VERTIGE (CERTAIN )

    2. NAUSEE (CERTAIN )

    3. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    4. CEPHALEE (CERTAIN )

    5. DERMATITE EXFOLIATRICE (CERTAIN )

    6. FIEVRE (CERTAIN )

    7. BRADYCARDIE (CERTAIN )

    8. CECITE (CERTAIN )

    9. NEVRITE OPTIQUE RETROBULBAIRE (CERTAIN )

    Contre-Indications

    1. TROUBLES VISUELS

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse chez l'adulte:
    Deux grammes tous les 5 jours, en série de 10 injections.
    A eviter chez l'enfant.
    Surveillance ophtalmologique systématique et prolongée.
    Dans le traitemlent des formes graves: associer la suramine sodique.
    Si résistance au tryparsamide, utiliser le melarsoprol.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Peu résorbé au niveau du tube digestif.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil