ACETYLCHOLINE CHLORURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/8/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (ACETOXY-2 ETHYL)TRIMETHYL AMMONIUM CHLORURE

    Ensemble des dénominations


    CAS : 60-31-1 DCIR : CHLORURE D'ACETYLCHOLINE
    autre dénomination : CHLORURE D'ACETYLCHOLINE
    bordereau : 530
    dci : chlorure d'acétylcholine
    liste DCIp : 04
    liste DCIr : 03
    rINN : ACETYLCHOLINE CHLORIDE
    sel ou dérivé : BETHANECHOL CHLORURE

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PARASYMPATHOMIMETIQUE (principale certaine)

    2. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principale certaine)

    3. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    4. MYOTIQUE (principale certaine)

    5. CORONARODILATATEUR (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action parasympathomimétique muscarinique: contracturant de la fibre lisse au niveau du tube digestif, de l'oeil, des bronches.
      Stimulation des sécrétions sudorale, salivaire, bronchique, gastrique.
      Vasodilatation périphérique avec hypotension, coronarodilatation.
      Action inotrope négative: augmentation de la perméabilité membranaire pour le potassium, d'où action hyperpolarisante entrainant un raccourcissement du potentiel d'action.
      Myosis par contraction du sphincter irien.

    Effets Recherchés

    1. VASODILATATEUR (principal)

    2. HYPOTENSEUR (principal)

    3. MYOTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. SYNDROME DE RAYNAUD (principale)

    2. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)

    3. TACHYCARDIE PAROXYSTIQUE SUPRAVENTRICULAIRE (principale)

    4. GLAUCOME (secondaire)

    5. GLAUCOME CHRONIQUE (secondaire)
      Lors d'une iridectomie simple.

    6. SPASME DE L'ARTERE CENTRALE DE LA RETINE (secondaire)

    7. CLAUDICATION INTERMITTENTE (secondaire)

    8. ULCERE VARIQUEUX (secondaire)

    9. VERTIGE (secondaire)

    10. SYNDROME VESTIBULAIRE (secondaire)

    11. BOURDONNEMENT D'OREILLE (secondaire)

    12. CATARACTE (secondaire)
      Dans la chirurgie de la cataracte, en solution à 1%.

    Effets secondaires

    1. BRONCHOSPASME (CERTAIN RARE)

    2. HYPERSECRETION BRONCHIQUE (CERTAIN RARE)

    3. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    4. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    5. FLUSH (CERTAIN RARE)

    6. SIALORRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    7. MALAISE (CERTAIN TRES RARE)

    8. DOULEUR STENOCARDIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    9. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)

    10. DEFECATION INVOLONTAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    11. INCONTINENCE URINAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    12. BRADYCARDIE (CERTAIN RARE)

    13. ERUCTATION (CERTAIN RARE)

    14. HYPERSUDATION (CERTAIN RARE)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. MALADIE D'ADDISON

    2. OBSTRUCTION INTESTINALE
      OBSTRUCTION INTESTINALE OU URINAIRE

    3. SENILITE

    4. TERRAIN ALLERGIQUE

    Contre-Indications

    1. ASTHME

    2. HYPERTHYROIDIE

    3. INSUFFISANCE CORONARIENNE

    4. ULCERE PEPTIQUE

    5. IRITIS AIGU

    6. IRIDOCYCLITE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAMUSCULAIRE
    - 2 - OCULAIRE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intramusculaire:
    - chez l'adulte:
    Cent à quatre cents milligrammes par jour.

    Employé comme myotique dans la chirurgie de la cataracte, en solution à 1%.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Très peu actif par voie orale, car hydrolysé dans le tube digestif.
    Appliqué sur la muqueuse oculaire, donne une action rapide, intense, et fugace (durée du myosis: 1h).
    Métabolisme
    Hydrolyse rapide par les cholinestérases en choline et acide acétique; ces effets sont augmentés après administration prélable d'anticholinestérasiques.

    Bibliographie

    - Immex 1970;5Bis:801.
    - Médicaments organiques de synthèse 1969;1:185.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil