PIROMIDIQUE ACIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 26/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    acide 8-éthyl-5,8-dihydro-5-oxo-2-(pyrrolidin-1-yl)pyrido[2,3-d]pyrimidine-6-carboxylique

    Ensemble des dénominations


    CAS : 19562-30-2 DCIR : ACIDE PIROMIDIQUE
    autre dénomination : ACIDE PIROMIDIQUE
    code expérimentation : PD-93
    rINN : PIROMIDIC ACID
    sel ou dérivé : CINOXACINE
    sel ou dérivé : FLUMEQUINE
    sel ou dérivé : NALIDIXIQUE ACIDE
    sel ou dérivé : NORFLOXACINE
    sel ou dérivé : OXOLINIQUE ACIDE
    sel ou dérivé : PEFLOXACINE MESILATE
    sel ou dérivé : PIPEMIDIQUE ACIDE
    sel ou dérivé : ROSOXACINE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    2. ANTIBIOTIQUE ANTIBACTERIEN (principale certaine)
      L'acide piromidique est un agent antibactérien de la famille des quinolones: Le spectre antibactérien établi par la commission d'AMM est le suivant:

      * Espèces habituellement sensibles:
      Colibacilles, klebsielles, enterobacter, salmonelles, proteus, moraxelles, providencia.

      *Espèces résistantes:
      Pseudomonas, bactéries Gram +.

      * Espèces inconstamment sensibles:
      Serratia.

    3. ANTISEPTIQUE URINAIRE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action sur les Gram négatifs.
      Agirait par inhibition de la réplication de l'ADN.Agit par inactivation de l'ADN gyrase (sous-unité A), ou topoisomérase II.
      Autres effets:
      Le blocage des récepteurs Gabaergiques pourrait être à l'origine d'effets secondaires, en particulier centraux:
      - Eur J Pharmacol 1991;201:35-39.
      Résistance croisée avec l'acide nalidixique et l'acide pipémidique.

    Effets Recherchés

    1. ANTIBIOTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION URINAIRE (principale)
      A germes sensibles.

    2. INFECTION INTESTINALE (secondaire)
      A germes sensibles.

    3. INFECTION DES VOIES BILIAIRES (secondaire)

    Effets secondaires

    1. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    2. PRURIT (CERTAIN TRES RARE)

    3. PHOTOSENSIBILISATION (CERTAIN TRES RARE)

    4. NAUSEE (CERTAIN FREQUENT)

    5. VOMISSEMENT (CERTAIN FREQUENT)

    6. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN FREQUENT)

    7. ANOREXIE (CERTAIN RARE)

    8. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    9. INSUFFISANCE RENALE AIGUE (A CONFIRMER )
      Deux cas rapportés, par néphropathie glomérulaire ou interstitielle aiguë :
      - Nephron 1984;37:70-71.
      Quatorze cas d'insuffisance rénale aiguë :
      - Therapie 1988;43:426-427.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. EXPOSITION AU SOLEIL

    2. GROSSESSE(TROIS PREMIERS MOIS)

    3. GROSSESSE(DERNIER MOIS)

    4. ALLAITEMENT

    5. INSUFFISANCE RENALE SEVERE
      Diminuer les doses de moitié.

    6. SUJET AGE
      Surveiller la fonction rénale.

    Contre-Indications

    1. ENFANT

    2. DEFICIT EN G6PD

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Deux grammes par 24 heures en deux prises matin et soir, de préférence à la fin des repas.
    En cas d'insuffisance rénale sévère: un grammes par 24 heures en deux prises

    - chez l'enfant:
    Cinquante milligrammes par kilo et par jour.

    En cas d'insuffisance rénale sévère: un grammes par 24 heures en deux prises.
    Surveillance de la créatininémie, de l'urée sanguine et de la clairance de la créatinine.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 4.50 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie biliaire

    Absorption
    Résorbé par le tube digestif.
    Répartition
    Taux urinaire et biliaire très supérieurs aux taux sériques.
    Demi-Vie
    Entre 4et 5 heures.
    Métabolisme
    Métabolisé principalement en acide beta-hydroxy piromidique d'activité supérieure à l'acide piromidique.
    Elimination
    Voie rénale.
    Voie biliaire.

    Bibliographie

    - Pharmacotherapy 1988;8:301-314. (REVUE GENERALE)
    - Drugs 1996;52,Suppl2:numéro spécial. (Bons et mauvais usages des quinolones)*

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil