GUANOXABENZ CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 18/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    [(DICHLORO-2,6 BENZYLIDENE)AMINO]-1 HYDROXY-3 GUANIDINE CHLORHYDRATE

    Ensemble des dénominations

    bordereau : 2481

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : GUANOXABENZ
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    2. ANTIHYPERTENSEUR CENTRAL (principale certaine)

    3. ALPHA STIMULANT (principale certaine)

    4. SYMPATHOMIMETIQUE ALPHA (principale certaine)

    5. SYMPATHOMIMETIQUE ALPHA CENTRAL ET PERIPHERIQUE (principale certaine)

    6. SEDATIF (secondaire certaine)

    7. HYPOTHERMISANT (secondaire certaine)
      A DOSES ELEVEES.

    8. ANALGESIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action anti-hypertensive d'origine centrale proche de la clonidine.

    Effets Recherchés

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)

    Effets secondaires

    1. ASTHENIE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      DEBUT DE TRAITEMENT

    2. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      DEBUT DE TRAITEMENT

      Chez environ 25 % des patients traités.

    3. PHENOMENE DE REBOND (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      ARRET BRUTAL DU TRAITEMENT

      Avec poussée hypertensive, tachycardie, nausées, céphalées, sueurs tremblements.

    4. BRADYCARDIE (CERTAIN FREQUENT)

    5. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    6. ANOREXIE (CERTAIN RARE)

    7. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    8. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    9. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    10. SOMNOLENCE (CERTAIN FREQUENT)
      Chez environ 20 % des patients traités.

    11. VERTIGE (CERTAIN RARE)
      Dû à l'hypotension orthostatique.

    12. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    13. IMPUISSANCE (CERTAIN RARE)

    14. LIBIDO(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etude chez le rat, le lapin.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE CORONARIENNE SEVERE

    2. INSUFFISANCE VASCULAIRE CEREBRALE
      DOSE INITIALE PLUS FAIBLE.

    3. CONDUCTEUR DE VEHICULE

    4. UTILISATEUR DE MACHINE

    5. SYNDROME DE RAYNAUD

    6. GROSSESSE
      ABSENCE DE DONNEES DANS L'ESPECE HUMAINE.

    Contre-Indications

    1. INFARCTUS DU MYOCARDE RECENT

    2. DEPRESSION

    Posologie et mode d'administration

    Dose exprimée en guanoxabenz base (28,7 mg de guanoxabenz chlorhydrate correspondent à 25 mg de guanoxabenz base):
    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Vingt cinq milligrammes par jour en 2 prises.
    dose maximale: cent cinquante milligrammes par jour.
    La posologie efficace sera atteinte progressivement en ajustant les doses tous les 8 à 10 jours.
    Surveillance du traitement: les risques de somnolence impliquent une grande prudence chez les conducteurs de véhicules ou les utilisateurs de machines . L'absorption d'alcool est déconseillée.
    L'arrêt du traitement doit toujours être progressif (une dizaine de jours), en raison du risque de rebond en cas d'arrêt brutal.


    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Résorbé par le tractus gastro-intestinal.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil