FOSFOMYCINE DISODIQUE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 9/12/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (-)-(1R,2S)-(EPOXY-1,2 PROPYL)PHOSPHONATE DISODIQUE

    Ensemble des dénominations


    bordereau : 2572 sel ou dérivé : FOSFOMYCINE TROMETAMOL

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBIOTIQUE (principale certaine)
      Antibiotique bactéricide naturel n'appartenant à aucune classe existante.
      Spectre antibactérien approuvé par la commission d'AMM:
      * Espèces habituellement sensibles:
      Staphylococcus, Streptococcus pneomuniae, Neisseria meningitidis, Escherichia coli, citrobacter , salmonella, klebsiella, enterobacter, serratia, Proteus mirabilis, Proteus vulgaris, Proteus rettgeri, haemophilus.

      *Espèces inconstamment sensibles:
      Providencia, pseudomonas.

      *Espèces résistantes:
      Streptococcus A, B et D, proteus morganii, acinetobacter.

    2. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    3. ANTIBIOTIQUE ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    4. ANTIALLERGIQUE (à confirmer)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Antibiotique bactéricide inhibant la synthèse de la paroi bactérienne.
      Il se comporte comme un analogue du phosphoenolpyruvate.
      Bloque la formation d'acide N-acétylmuraminique, constituant important du peptidoglycane pariétal.
      Agit après pénétration dans la bactérie grâce, principalement, à un système de transprot actif.
      L'absence ou l'inhibition de ce dernier entraine un état de résistance à la fosfomycine;
      Résistance de type chromosomique.

    Effets Recherchés

    1. ANTIBIOTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION A GERMES SENSIBLES (principale)
      La fosfomycine doit toujours être utilisée en association avec un ou plusieurs autres antibiotiques pour éviter la sélection d'un mutant résistant, en particulier dans les méningites à Meti-R (résistant à la meticilline).

    Effets secondaires

    1. DOULEUR AU POINT D'INJECTION (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    2. VEINITE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    3. INSUFFISANCE CARDIAQUE (CERTAIN RARE)
      Lié à l'apport sodé.

    4. OEDEME (CERTAIN )
      Lié à l'apport sodé.

    5. KALIEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      POSOLOGIE ELEVEE
      TRAITEMENT PROLONGE

      Dangereuse chez les sujets digitalisés du fait de la possibilité de survenue de troubles du rythme cardiaque.

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. CARDIOPATHIE SEVERE
      EN RAISON DE L'APPORT SODE

    2. INSUFFISANCE RENALE
      ADAPTER LA POSOLOGIE A LA CLAIRANCE DE LA CREATININE

    3. GROSSESSE
      Information manquante.

    4. ALLAITEMENT
      PASSE DANS LE LAIT MATERNEL

    5. MENINGITE
      DANS LES MENINGITES A STAPHYLOCOQUE METI-R LA FOSFOMYCINE DOIT ETRE ASSOCIEE AVEC UN OU PLUSIEURS AUTRES ANTIBIOTIQUES ADMINISTRES PAR VOIE LOCALE OU PAR VOIE GENERALE.

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par perfusion intraveineuse:
    - chez l'adulte:
    Cent à deux cents milligrammes par kilo et par jour, soit de quatre à seize grammes par jour.
    Injections en perfusion intraveineuses de quatre grammes chacune, administrées sur une durée de 4 heures en respectant entre chaque perfusion les intervalles suivants:
    * dose quotidienne de huit grammes: 2 perfusions de quatre grammes avec un intervelle de 8 heures.
    * dose quotidienne de douze grammes: 3 perfusions de quatre grammes avec des intervelles de 4 heures.
    - chez l'enfant:
    Cent à deux cents milligrammes par kilo et par jour.

    - chez l'insuffisant rénal:
    * clairance de la créatinine >60 ml/mn: posologies usuelles.
    * clairance de la créatinine <60ml/mn: conserver la dose unitaire de quatre grammes par perfusion de 4 heures, mais l'intervalle libre doit être adapté à la sévérité de l'insuffisance rénale:
    - entre 40 et 60 ml/mn: 12 heures.
    - entre 30 et 40ml/mn: 24 heures.
    - entre 20 et 30 ml/mn: 36 heures.
    - entre 10 et 20ml/mn: 48 heures.
    - entre 5 et 10 ml/mn: 75 heures.
    - hémodialyse: après chaque séance de dialyse, deux grammes en perfusion.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 1.50 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie biliaire
    - 4 - ELIMINATION dialyse péritonéale

    Absorption
    15 minutes après l'administration de 1 gramme par voie IV, le taux plasmatique est voisin de 50 microgrammes par ml.
    Répartition
    Diffuse dans tous les tissus et liquides de l'organisme, mais à des concentrations nettement inférieures aux concentrations sériques.
    En cas d'inflammation des méninges, le taux dans le LCR est de 10 microgrammes par ml pour un taux sérique de l'ordre de 65 microgrammes par ml.
    Liaison aux protéines plasmatiques: moins de 10%.
    Demi-Vie
    1,5 h.
    Comprise entre 1 et 2 heures, allongée en cas d'insuffisance rénale.
    Métabolisme
    Non métabolisé.
    Elimination
    Voie rénale.
    Eliminé sous forme inchangée par filtration glomérulaire.
    75 et 88% de la dose sont éliminés respectivement en 6 et 12 h.
    Voie biliaire.
    Voie très secondaire.
    DIalyse péritonéale.
    dialysance: 64 millilitres par mn.

    Bibliographie

    - Sem Hop Paris 1987;63:3542-3572.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil