DOXAZOSINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 11/8/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    mésilate de1 - (4-amino-6,7-dimethoxyquinazolin-2-yl) - 4 - (1,4-benzodioxan -2-ylcarbonyl) pipérazine

    Ensemble des dénominations

    BANM : DOXAZOSIN MESYLATE
    CAS : 77883-43-3
    USAN : DOXAZOSIN MESYLATE
    autre dénomination : DOXAZOSIN METHANESULFONATE
    autre dénomination : MESILATE DE DOXAZOSINE
    bordereau : 2892
    code expérimentation : UK-33274-27
    rINNM : DOXAZOSIN MESILATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : DOXAZOSINE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    2. ADRENOLYTIQUE ALPHA (principale certaine)

    3. HYPOLIPIDEMIANT (secondaire certaine)
      Des études randomisées en double aveugle ont montré que la doxazosine entrainait un baisse significative du cholestérol total, du LDL-cholestérol, des triglycerides ainsi qu'une augmentation du HDL-cholestérol et du rapport HDL-cholestérol / cholestérol total :
      - Drugs 1995;49:295-320.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      La doxazosine est un antagoniste sélectif des récepteurs alpha-1 adrénergiques.
      Elle réduit les résistances périphériques sans modifier ni le rythme ni son débit.
      en bloquant les récepteurs alpha1, elle réduit également le tonus de l'urèthre prostatique et favorise la miction.

    Effets Recherchés

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    2. ADRENOLYTIQUE ALPHA (principal)

    3. ANTIATHEROMATEUX (accessoire)
      De par ses effets antihypertenseur, hypolipidémiants mais également par la diminution du fibrinogène plasmatique et l'inhibition de l'activateur du plasminogène chez les non fumeurs (pas chez les fumeurs) ainsi que l'effet antiagrégant plaquettaire retrouvé in vitro et ex vivo :
      - Drugs 1995;49:295-320.

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)
      Serait aussi efficace que l'enalapril chez les diabétiques non insulino dépendants hypertendus:
      - Curr Ther Res Clin Exp 1997;