MEPHENESINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 12/5/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (TOLYL-2 OXY)-3 PROPANEDIOL-1,2

    Ensemble des dénominations

    DCF : MEPHENESINE
    DCIR : MEPHENESINE
    autre dénomination : CRESOXYDIOL
    autre dénomination : CRESOXYPROPANDIOL
    autre dénomination : RP 3602
    bordereau : 48

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. MYORELAXANT (principale certaine)

    2. ANTICONVULSIVANT (secondaire certaine)

    3. ANESTHESIQUE LOCAL (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action centrale : blocage des synapses des interneurones médullaires et sous-corticaux. Pas d'effet sur la jonction myoneurale ni sur les fibres musculaires.
      Inhibe le réflexe polysynaptique sans toucher à l'arc réflexe élémentaire monosynaptique.
      Diminue l'influence de la fonction réticulée descendante facilitatrice sur l'activité gamma d'où diminution de l'hypertonie musculaire.

    Effets Recherchés

    1. MYORELAXANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CONTRACTURE MUSCULAIRE (principale)
      Traumatique, inflammatoire ou neurogène
      .

    2. SYNDROME HYPERKINETIQUE (principale)

    3. REEDUCATION FONCTIONNELLE(ADJUVANT) (secondaire)

    4. NEVRALGIE (secondaire)

    5. DYSMENORRHEE (secondaire)

    6. TETANOS (secondaire)

    Effets secondaires

    1. SOMNOLENCE (CERTAIN TRES RARE)

    2. ANOREXIE (CERTAIN TRES RARE)

    3. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    4. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    5. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    6. SEDATION (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    7. NYSTAGMUS (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    8. DIPLOPIE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

      Avec strabisme convergent.

    9. ASTHENIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    10. ATAXIE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    11. DEPIGMENTATION DES CHEVEUX (CERTAIN TRES RARE)

    12. GRANULOME PULMONAIRE A EOSINOPHILES (CERTAIN TRES RARE)
      Tableau de pneumopathie aiguë fébrile. Nécessite l'arrêt du traitement (risque de fibrose pulmonaire) :
      - Drugs 1977;13:422.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ANESTHESIE GENERALE PAR BARBITURIQUES

    Contre-Indications

    1. MYASTHENIE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle:
    - par voie orale: Un à six grammes par jour.
    - par voie intramusculaire ou intraveineuse: Cinq cents milligrammes par jour.

    Utilisable en application locale sous forme de baume.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption très rapide par le tractus gastro-intestinal; durée d'action très courte: 3 h après administration IV, disparait du sang en 60 à 90 mn.
    Répartition
    Distribué dans la plupart des tissus.
    Métabolisme
    Donne de l'acide beta -O-toloxy-lactique et acide beta (methyl2hydroxyphenoxy4) lactique dans le foie.
    Elimination
    Voie rénale.
    50% sous forme de métabolites; 2% sous forme inchangée 15 mn après prise orale.

    Bibliographie

    - J Pharmacol Exp Therap 1960;129:75.
    - Clin Pharmacol Therap 1964;5:871.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil