DEXTROCAINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 29/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (+)-BENZOYLOXY-3BETA TROPANE-CARBOXYLATE-2ALPHA DE METHYLE

    Ensemble des dénominations

    DCF : DEXTROCAINE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE DEXTROCAINE
    bordereau : 108

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : DEXTROCOCAINE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANESTHESIQUE LOCAL (principale certaine)

    2. ANESTHESIQUE DE SURFACE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Isomère dextrogyre de la cocaïne ayant des actions secondaires moins marquées que celles de la cocaïne.
      Empêche la formation et la transmission de l'influx nerveux .
      S'oppose aux modifications de la perméabilité de la membrane axonale (blocage du transport des ions sodium).

    Effets Recherchés

    1. ANESTHESIQUE LOCAL (principal)

    2. ANESTHESIE LOCALE DE SURFACE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANESTHESIE OPHTALMOLOGIQUE (principale)

    Effets secondaires

    1. MALAISE (CERTAIN TRES RARE)

    2. ANXIETE (CERTAIN TRES RARE)

    3. LIPOTHYMIE (CERTAIN TRES RARE)

    4. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN TRES RARE)

    5. FASCICULATION MUSCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    6. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    7. FLOU VISUEL (CERTAIN TRES RARE)

    8. MYDRIASE (CERTAIN TRES RARE)

    9. LOGORRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    10. CONFUSION MENTALE (CERTAIN TRES RARE)

    11. MORT SUBITE (CERTAIN TRES RARE)

    12. DYSPNEE (CERTAIN TRES RARE)

    13. BRONCHOSPASME (CERTAIN TRES RARE)

    14. APNEE (CERTAIN TRES RARE)

    15. BRADYCARDIE (CERTAIN TRES RARE)

    16. TACHYCARDIE (CERTAIN TRES RARE)

    17. SYNCOPE (CERTAIN TRES RARE)

    18. COLLAPSUS CARDIOVASCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    19. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    20. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    21. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN TRES RARE)

    22. DERMATOSE ALLERGIQUE (CERTAIN RARE)

    23. OEDEME ANGIONEUROTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    24. FIEVRE (CERTAIN TRES RARE)

    25. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Posologie et mode d'administration

    N'est commercialisé en France que sous forme d'association.
    Usage local ophtalmologique.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil