FUROSEMIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 14/3/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ACIDE CHLORO-4 N-(FURYL-3 METHYL)SULFAMOYL-5 ANTHRANILIQUE

    Ensemble des dénominations


    CAS : 54-31-9 DCIR : FUROSEMIDE
    autre dénomination : FRUSEMIDE
    autre dénomination : FURSEMIDE
    bordereau : 240
    rINN : FUROSEMIDE

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. DIURETIQUE (principale certaine)

    2. DIURETIQUE DE L'ANSE (principale certaine)

    3. DIURETIQUE DU POTASSIUM (principale certaine)

    4. DIURETIQUE DES BICARBONATES (principale certaine)

    5. DIURETIQUE DU CALCIUM (principale certaine)

    6. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    7. INHIBITEUR DE L'ANHYDRASE CARBONIQUE (secondaire certaine)

    8. BRONCHODILATATEUR (secondaire certaine)
      - DNP 1992;5:355-360.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      - agit surtout sur la branche ascendante de l'anse de henlé en bloquant la réabsorption des ions chlore et sodium,
      - au niveau du tube contourné proximal inhibition partielle de l'anhydrase carbonique d'où une diminution de la réabsorption du sodium,
      - augmente le flux sanguin rénal, diminue les résistances vasculaires intrarénales et favorise le débit cortical au dépent du débit médullaire,
      - la filtration glomérulaire est augmentée, ces phénomènes étant liés a la libération de prostaglandines (PGE2),
      - tous ces phénomènes provoquent une excrétion accrue de l'eau, du chlore, du sodium, à un moindre degré du magnésium, du calcium, du potassium et d'ions hydrogène,
      - il existe une rétention plasmatique d'acide urique,
      - sur les vaisseaux, vasodilatation en particulier au niveau des veines pulmonaires, diminution des résistances périphériques d'où une action antihypertensive propre,
      - tous ces effets sont dose-dependants,
      - en activant la cyclo-oxygénase vasculaire, augmente la formation de prostacycline. Cet effet pourrait participer a l'activité antihypertensive :
      - Biochem Pharmacol 1984;33:2265-2269.
      - augmente la synthèse des prostaglandines D2 et I2 et réduit la formation de thromboxane A2 :
      - Prostaglandins Leukot Med 1986;24:103-109.
      L'activité vasodilatatrice directe du furosémide pourrait être liée à une augmentation de la libération de prostacycline et de monoxyde d'azote par les cellueles endothéliales :
      - J Pharmacol Exp Ther 1994;271:1611-1615.

    2. secondaire
      Augmentation de l'activité rénine plasmatique.
      Hyperaldostéronisme secondaire provoquant une augmentation de la secrétion de potassium.
      Diminution de la tolérance aux glucides.

    Effets Recherchés

    1. DIURETIQUE (principal)

    2. DIURETIQUE DU CALCIUM (principal)

    3. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. OEDEME AIGU DU POUMON (principale)

    2. INSUFFISANCE CARDIAQUE CONGESTIVE (principale)

    3. OEDEME RENAL (principale)

    4. OEDEME DES CIRRHOSES (principale)

    5. INSUFFISANCE RENALE AIGUE (principale)

    6. HYPERCALCEMIE (principale)

    7. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)

    8. ASTHME (à confirmer)
      Administré en aérosol, pourrait réduire l'hyperactivité bronchique induite par différents agents ainsi que par l'exercice :
      - Lancet 1990;335:945.
      Autre publication :
      - Drugs News Perspect 1992;5:355-360.

    9. SECRETION INAPPROPRIEE D'ADH (à confirmer)
      - N Engl J Med 1981;304:329.
      - Drug Intell Clin Pharm 1986;20:527-531.

    10. MIGRAINE (à confirmer)
      Le furosémide IV peut raccourcir la durée des auras visuelles (2 cas) :
      - Neurology 2000;55:732-733.

    Effets secondaires

    1. ASTHENIE (CERTAIN RARE)

    2. CRAMPE (CERTAIN RARE)

    3. FIEVRE (CERTAIN TRES RARE)

    4. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    5. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN RARE)

    6. ERYTHEME (CERTAIN TRES RARE)

    7. URTICAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    8. PHOTOSENSIBILISATION (CERTAIN TRES RARE)

    9. ERUPTION BULLEUSE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      HEMODIALYSE

      - Br J Dermatol 1976;94:495.

    10. PUSTULOSE EXANTHEMATEUSE AIGUE GENERALISEE (A CONFIRMER )
      Un cas à la suite d'une injection IV chez un patient ayant présenté la même réaction quelques années auparavant à la suite d'une prise par voie orale:
      - Am J Med Sci 2000;320:331-333

    11. ERUPTION LICHENOIDE (CERTAIN TRES RARE)

    12. PURPURA (CERTAIN TRES RARE)

    13. PEMPHIGUS (A CONFIRMER )
      Un cas 24 heures après le début d'un traitement par voie IV chez un sujet âgé :
      - Cutis 1996;58:340-344.

    14. NAUSEE (CERTAIN )

    15. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    16. ANOREXIE (CERTAIN RARE)

    17. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    18. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    19. PANCREATITE AIGUE (CERTAI