AMBUTONIUM BROMURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 24/2/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    bromure de 3-(carbamoyl-3,3-diphénylpropyl) éthyl diméthyl ammonium

    Ensemble des dénominations

    BAN : AMBUTONIUM BROMIDE
    CAS : 115-51-5
    bordereau : 577
    code expérimentation : BL-700B
    code expérimentation : R-100

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : AMBUTONIUM

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PARASYMPATHOLYTIQUE (principale certaine)

    2. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    3. ANTISECRETOIRE (principale certaine)

    4. MYDRIATIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Parasympatholytique: s'oppose aux actions muscariniques de l'acétylcholine et aux effets de l'excitation des nerfs parasympathiques par mécanisme compétitif.
      Au niveau cardiaque: ralentissement du rythme cardiaque par excitation du centre cardiomodérateur bulbaire ou par action directe (agoniste partiel), puis tachycardie.
      Au niveau vasculaire, l'action est fonction de l'équilibre tonique entre les systèmes sympathiques et parasympathiques.
      Diminue le tonus et les mouvements péristaltiques du tractus gastro-intestinal.
      Dilate les bronches; mydriase passive (paralysie du sphincter irien), et cycloplégie; inhibe les sécrétions salivaires et sudorales.

    Effets Recherchés

    1. PARASYMPATHOLYTIQUE (principal)

    2. ANTISECRETOIRE (principal)

    3. SPASMOLYTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ULCERE GASTRIQUE (principale)

    2. ULCERE DUODENAL (principale)

    3. OESOPHAGITE (principale)

    4. GASTRITE (principale)

    5. DUODENITE (principale)

    6. ENTERITE SPASMODIQUE (principale)

    7. COLITE SPASMODIQUE (principale)

    8. DYSKINESIE BILIAIRE (principale)

    9. VOMISSEMENT (principale)

    Effets secondaires

    1. DYSURIE (CERTAIN RARE)

    2. RETENTION AIGUE D'URINE (CERTAIN RARE)

    3. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN FREQUENT)

    4. CYCLOPLEGIE (CERTAIN RARE)

    5. TACHYCARDIE (CERTAIN FREQUENT)

    6. CONSTIPATION (CERTAIN FREQUENT)

    7. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN TRES RARE)

    8. SOMNOLENCE (CERTAIN TRES RARE)

    9. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    10. GLAUCOME AIGU(CRISE DE) (CERTAIN )
      Très fréquent chez les sujets anatomiquement prédisposés à la fermeture de l'angle iridocornéen.

    11. RASH (A CONFIRMER )

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE CORONARIENNE

    Contre-Indications

    1. ADENOME PROSTATIQUE

    2. TACHYCARDIE

    3. ILEUS PARALYTIQUE

    4. GLAUCOME A ANGLE FERME

    Posologie et mode d'administration

    N'est commercialisé en France que sous forme d'association.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil