DIACETOPHTALEINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 6/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    BIS(ACETOXY-4 PHENYL)-1,1 DIHYDRO-1,3 ISOBENZOFURANNONE-3 .BIS(ACETOXY-4 PHENYL)-3,3 PHTALIDE.BIS(ACETOXY-4 PHENYL)-1,1 OXO-3 DIHYDRO-1,3 ISOBENZOFURANNE

    Ensemble des dénominations

    DCF : DIACETOPHTALEINE
    autre dénomination : PHENOLPHTALEINE DIACETATE
    bordereau : 987 et 1543
    sel ou dérivé : PHENOLPHTALEINE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. LAXATIF (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Probablement identique à la phenophtaléine, soit:
      Accroit le péristaltisme intestinal en agissant au niveau des plexus intra-muraux.
      Entraine la résorption du sodium et du glucose par le grêle.
      Provoque la secrétion d'eau et d'électrolytes au niveau du colon.
      L'effet laxatif serait plus net chez la femme que chez l'homme.
      L'activité laxative proviendrait de la stimulation de la formation de prostaglandines:
      - J Pharm Pharmacol 1984;36:132.

    Effets Recherchés

    1. LAXATIF (principal)

    2. LAXATIF PERISTALTOGENE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CONSTIPATION (principale)
      Mais utilisation continue à proscrire dans la constipation fonctionnelle chronique.

    Effets secondaires

    1. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN TRES RARE)

    2. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    3. URTICAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    4. PROTEINURIE (CERTAIN TRES RARE)

    5. HEMATURIE (CERTAIN TRES RARE)

    6. COLITE (CERTAIN TRES RARE)

    7. MALADIE DES LAXATIFS (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE

    8. KALIEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. CONSTIPATION LESIONNELLE

    2. COLITE

    3. DEBILITE

    4. CARDIOPATHIE

    5. INSUFFISANCE RENALE

    Contre-Indications

    1. OCCLUSION INTESTINALE

    2. ALLAITEMENT
      Médicament à proscrire pendant l'allaitement.

    3. SYNDROME DOULOUREUX ABDOMINAL D'ETIOLOGIE INCONNUE
      Risque d'aggravation des lésions intestinales, en particulier appendicite, par augmentation du péristaltisme intestinal.

    4. ANTECEDENTS ALLERGIQUES
      Aux dérivés du diphenylméthane.

    5. ENFANT DE MOINS DE 15 ANS

    Posologie et mode d'administration

    Dose susuelle par voie orale chez l'adulte:
    Cent à trois cents milligrammes par jour .
    Usage prolongé déconseillé en raison du caractère irritant pour les muqueuses digestives.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie fécale
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - REPARTITION lait

    Absorption
    15% de la dose administrée sont résorbés par le tube digestif.
    Répartition
    Cycle entéro-hépaituqe.
    Passe dans le lait.
    Elimination
    Voie fécale.
    Principalement.
    Voie rénale:
    Faible élimination urinaire (coloration rouge des urines)

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil