HESPERIDINE METHYLCHALCONE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (HYDROXY-3 METHOXY-4 PHENYL)-3-1PROPENE-2 ONE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : HESPERIDINE METHYL CHALCONE
    autre dénomination : HESPERIDINE METHYL-CHALCONE
    autre dénomination : METHYL CHALCONE D'HESPERIDINE
    autre dénomination : TRIMETHYLHESPERIDINECHALCONE
    bordereau : 1048
    sel ou dérivé : HESPERIDINE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ACTIVITE VITAMINIQUE P (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Augmente la résistance des parois capillaires, diminue leur perméabilité par inhibition du catabolisme de l'adrénaline par la catechol-O-3 méthyl transférase.
      Exerce la rpotection de l'acide ascorbique contre certains oxydants.
      Améliore le temps vasculaire de l'hémostase.
      L'action vitaminique P s'exercerait au niveau des mucopolysaccharides et des glycoprotéines du tissu conjonctif.

    Effets Recherchés

    1. VITAMINIQUE P (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. FRAGILITE CAPILLAIRE (principale)

    2. INSUFFISANCE VEINEUSE (principale)

    3. HEMORROIDE (principale)

    4. CRISE HEMORROIDAIRE (principale)

    5. SEQUELLE DE PHLEBITE (principale)

    6. JAMBE LOURDE (principale)

    7. RETINOPATHIE DIABETIQUE (principale)

    8. RETINOPATHIE HYPERTENSIVE (principale)

    9. PURPURA VASCULAIRE (principale)

    Effets secondaires

    1. DIARRHEE CHRONIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Pour une association fixe contenant acide ascorbique, fragon épineux, hespéridine méthylchalcone :
      - Gastroenterol Clin Biol 1991;15:160-162.
      Un cas (colite lymphocytaire) :
      - Gastroenterol Clin Biol 1993;17:65-66.
      Cinq cas rapportés :
      - Prescrire 1993;13:266.
      Pour une association fixe contenant acide ascorbique, fragon épineux, hespéridine méthylchalcone, trois cas de colite lymphocytaire :
      - Gut 1994;35:426-428.
      Pour une association fixe contenant acide ascorbique, fragon épineux, hespéridine méthylchalcone, 4 cas décrits de colite lymphocytaire :
      - Gastroenterol Clin Biol 1996;20:916-917.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Posologie et mode d'administration

    N'est commercialisé en France que sous forme d'association.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Résorption rapide par le tractus gastro-intestinal.

    Bibliographie

    - J Physiol (Paris) 1966;58,1:1-128.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil