SUXAMETHONIUM CHLORURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 6/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    diméthochlorure de succinate de 2-diméthylaminoéthyl

    Ensemble des dénominations

    BAN : SUXAMETHONIUM CHLORIDE
    CAS : 71-27-2 (suxaméthonium chlorure anydre)
    CAS : 6101-15-1 (suxaméthonium chlorure dihydraté)
    DCIp : CHLORURE DE SUXAMETHONIUM
    autre dénomination : CHLORURE DE SUCCINYLCHOLINE
    autre dénomination : CHLORURE DE SUXAMETHONIUM
    autre dénomination : SUCCINYLCHOLINE CHLORIDE
    pINN : SUXAMETHONIUM CHLORIDE
    sel ou dérivé : SUXAMETHONIUM IODURE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : SUXAMETHONIUM
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. CURARISANT (principale certaine)

    2. CURARISANT ACETYLCHOLINOMIMETIQUE (principale certaine)

    3. HISTAMINOLIBERATEUR (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Agent dépolarisant de la plaque motrice; provoque une dépolarisation durable allant jusqu'au bloc.
      s'oppose à la dépolarisation phasique exercée par l'acétylcholine.
      Action potentialisée par les anticholinestérasiques et diminuée par la tubocurarine.

    Effets Recherchés

    1. CURARISANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CURARISATION (principale)

    Effets secondaires

    1. BRADYCARDIE (CERTAIN )

    2. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN )
      Un nouveau cas:
      - Anaesthesia 2000;55:829-830

    3. MYOTONIE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      MYOTONIE PREEXISTANTE

    4. CRAMPE (CERTAIN )

    5. FASCICULATION MUSCULAIRE (CERTAIN )

    6. NEUROMYOPATHIE (A CONFIRMER )
      Un cas décrit :
      - Presse Med 1995;24:1664.

    7. KALIEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      INSUFFISANCE RENALE

    8. TORSADE DE POINTES (CERTAIN )
      Chez les sujets digitalisés :
      - Presse Med 1979;8,21:1765.

    9. MYASTHENIE(AGGRAVATION) (CERTAIN )

    10. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      - Ann Fr Anesth Reanim 1982;1:29.
      Serait à l'origine en France de 23,5% des chocs induits par les curarisants :
      - CNS Drugs 2000;14:115-133.

    11. ARRET CARDIAQUE (A CONFIRMER )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      MALADIE DE DUCHENNE

      - Anesthesia Analgesia 1978;57:135.
      Arrêt cardiaque (au cours d'anesthésies à l'halothane chez de jeunes enfants) associé à une rhabdomyolyse massive et à une hyperkaliémie :
      - Anesthesiology 1992;77:1054.

    12. RHABDOMYOLYSE (A CONFIRMER )
      Un cas, au cours d'une opération orthopédique chez un athlète :
      - Anesth Analg 1995;81:422-423.
      Deux cas, chez des enfants :
      - Pediatr Neurol 1996;15:254-257.

    Précautions d'emploi

    1. MALADIE DE DUCHENNE
      Chez l'enfant.
      Recommandation de la FDA à la suite de quatre cas d'arrêt cardiaque rapportés aux USA. Onze cas (associant rhabdomyolyse massive et hyperkaliémie) en Allemagne, au cours d'une anesthésie à l'halothane :
      - Anesthesiology 1992;77:1054.
      - FDC Reports - Pink Sheet 1992;54:11.

    Contre-Indications

    1. MYASTHENIE

    2. CHIRURGIE OCULAIRE
      En raison du risque d'énucléation.

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse chez l'adulte:
    Dix à trente milligrammes; durée d'action: 2 minutes.
    En perfusion: deux milligrammes et demi par minute d'une minute à un milligramme par millilitre : relaxation en 30 secondes.
    Réservé aux curarisations de courte durée.
    Nécessité absolue de pouvoir mettre en oeuvre et contrôler une ventilation assistée.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption lente et incomplète par le tube digestif.
    Métabolisme
    Hydrolysé très rapidement par pseudocholinestérases hépatiques et plasmatiques en acide succinique et choline.
    Idiosyncrasie chez les sujets porteurs de cholinestérases atypiques.
    Elimination
    *Voie rénale : moins de 3% de la dose administrée sont éliminés sous forme inchangée.

    Bibliographie

    - Adv Pharmacol Chemother 1969;7:24-28.
    - Curare an curare-like agents. Elsevier Publ 1959.
    - Actual Pharmacol (Paris) 1960;13:63-107.
    - Médicaments Organiques de synthèse 1970;3:241-66.
    - Anest Analg (Paris) 1976;33:11-36.
    - Med Hyg 1983;41:3854-3857. (EFFETS SECONDAIRES)*
    - Drug Saf 1994;10:331-349. (EFFETS SECONDAIRES)*

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil