CHLORPROTHIXENE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 6/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de (Z)-3-(2-chloro-9H-thioxanthén-9-ylidène)-N,N,diméthylpropan-1-amine

    Ensemble des dénominations

    BANM : CHLORPROTHIXENE HYDROCHLORIDE
    DCIMr : CHLORHYDRATE DE CHLORPROTHIXENE
    dcim : chlorhydrate de chlorprothixène
    rINNM : CHLORPROTHIXENE HYDROCHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : CHLORPROTHIXENE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PSYCHOLEPTIQUE (principale certaine)

    2. NEUROLEPTIQUE (principale certaine)

    3. ANTIEMETIQUE (principale certaine)

    4. ANTIDELIRANT (principale certaine)

    5. ANTIHALLUCINATOIRE (principale certaine)

    6. ADRENOLYTIQUE (secondaire certaine)

    7. ANTICHOLINERGIQUE CENTRAL (secondaire certaine)

    8. ANTIHISTAMINIQUE (secondaire certaine)

    9. ANTISEROTONINE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Antiémétique par dépression des chemorécepteurs de la 'Trigger Zone'.
      A des propriétés intermédiaires entre les neuroleptiques et les thymoanaleptiques.

    Effets Recherchés

    1. NEUROLEPTIQUE (principal)

    2. ANTIDELIRANT (principal)

    3. ANTIHALLUCINATOIRE (principal)

    4. ANTIEMETIQUE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (principale)

    2. PSYCHOSE AIGUE (principale)

    3. ACCES MANIAQUE (principale)

    4. MELANCOLIE (principale)

    5. BOUFFEE DELIRANTE (principale)

    6. CONFUSION MENTALE (principale)

    7. PSYCHOSE CHRONIQUE (principale)

    8. SCHIZOPHRENIE (principale)

    9. DELIRE CHRONIQUE (principale)

    10. TROUBLE CARACTERIEL (principale)
      En particulier des épileptiques.

    11. PREMEDICATION ANESTHESIQUE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. SOMNOLENCE (CERTAIN FREQUENT)

    2. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    3. TACHYCARDIE (CERTAIN RARE)

    4. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    5. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN RARE)

    6. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN RARE)

    7. FIEVRE (CERTAIN TRES RARE)

    8. CONGESTION NASALE (CERTAIN TRES RARE)

    9. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    10. INSOMNIE (CERTAIN TRES RARE)

    11. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN TRES RARE)

    12. GRANULOPENIE (CERTAIN TRES RARE)

    13. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    14. GALACTORRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    15. TROUBLE DE LA VISION (CERTAIN TRES RARE)

    16. SYNDROME EXTRAPYRAMIDAL (CERTAIN TRES RARE)

    17. HYPERTONIE MUSCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    18. AKINESIE (CERTAIN TRES RARE)

    19. DYSKINESIE TARDIVE (CERTAIN RARE)
      Survenant à l'arrêt d'un traitement au long cours.

    20. ANEJACULATION (A CONFIRMER )
      - Am J Psychiatry 1964;120:1004.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE

    2. ANESTHESIE GENERALE

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE

    2. ARTERIOPATHIE CEREBRALE SEVERE

    3. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    4. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAMUSCULAIRE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intramusculaire chez l'adulte:
    * dans les psychoses:
    Soixante à deux cent quarante milligrammes par jour en 2 à 4 prises.
    * En anesthésiologie:
    Quinze à trente milligrammes par jour.

    Mise en route du traitement en milieu hospitalier, malade en décubitus .
    Posologie progressive et fractionnée.
    Association ou relais avec le traitement par voie orale.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorbé par le tube digestif.
    Demi-Vie
    Demi-vie plasmatique de 17 à 24 heures.
    Métabolisme
    Sulfoxydation.
    Elimination
    Voie rénale:
    Sous forme de produit inchangé et de métabolite.sulfoxydé.

    Bibliographie

    - Am J Psychiat 1961;115:347.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil