METHOXSALENE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 5/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    METHOXY-9 OXO-7 FURO(3,2-G)2H-CHROMENE-3

    Ensemble des dénominations

    BAN : METHOXSALEN
    CAS : 298-81-7
    DCF : METHOXALENE
    autre dénomination : AMMOIDINE
    autre dénomination : METHOXSALEN
    autre dénomination : METHOXYPSORALEN
    autre dénomination : METHOXYPSORALENE
    autre dénomination : XANTHOTOXIN
    autre dénomination : 8 METHOXY-PSORALEN
    autre dénomination : 8 METHOXY-PSORALENE
    bordereau : 1458

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. INDUCTEUR MELANINE (principale certaine)

    2. PHOTOPROTECTEUR (principale certaine)

    3. PHOTOSENSIBILISANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Stimule la production de mélanine.
      Exige la présence de mélanocytes et une exposition aux rayons ultraviolets.
      La production accrue de mélanine est responsable de l'effet photoprotecteur.

    Effets Recherchés

    1. MELANINE(STIMULATION DE LA PRODUCTION DE) (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. VITILIGO (principale)

    2. PSORIASIS (principale)
      En association avec la puvathérapie:
      -N Engl J Med 1974;291:1207-1211

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN )

    2. CEPHALEE (CERTAIN )

    3. VERTIGE (CERTAIN )

    4. DIARRHEE (CERTAIN )

    5. OEDEME (CERTAIN )

    6. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN )

    7. DEPRESSION (CERTAIN )

    8. SENSATION DE BRULURE CUTANEE (CERTAIN )

    9. PHOTOSENSIBILISATION (CERTAIN )

    10. SYNDROME LUPIQUE (A CONFIRMER )
      En association avec les UVA
      Acta Derm Veneorol, 1984;64:157-160

    11. PORPHYRIE CUTANEE(AGGRAVATION) (CERTAIN )

    12. HEPATITE FULMINANTE (A CONFIRMER )
      Un cas lors d'une puvathérapie chez un sujet présentant une cirrhose liée à un traitement antérieur par le méthotrexate :
      - J Clin Gastroenterol 1993;17:311-313.

    13. ERUPTION CUTANEE (A CONFIRMER )

    14. ALLERGIE DE CONTACT (A CONFIRMER )
      Un cas :
      - Contact Dermatitis 1994;30:283-285.

    15. DERMATOMYOSITE (A CONFIRMER )
      Un cas, à la suite de puvathérapie, forme de psoralène non précisé :
      - J Rheumatol 1994;21:353-356.

    16. MELANOME (CERTAIN )
      Augmentation de la fréquence de survenue tardive de mélanome chez 1380 patients traités pour psioriasis par méthoxsalène+PUVA :
      - N Engl J Med 1997;336:1041-1045.

    17. CANCER DE LA PEAU (A CONFIRMER )
      3 cas de carcinome à cellules de Merkel chez 1380 malades atteints de psoriasis traités par methoxsaléne et photothérapie (le risque serait multiplié par 100):
      - N Engl J Med 1999;339:1247-1248.

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'HOMME
      Une étude rétrospective sur 1190 femmes traitées par PUVAthérapie pour un psoriasis n'a révélé aucun effet néfaste sur la descendance :
      - Arch Dermatol 1993;129:320-323.

    Contre-Indications

    1. PORPHYRIE

    2. PORPHYRIE CUTANEE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Vingt à quarante milligrammes par jour en doses progressives en 1 ou 2 prises après le petit déjeuner et le repas de midi.

    Usage local possible: au moins 3 fois par semaine, en solution à 1 pour mille pendant les 3 premières semaines, puis en solution à 7 pour mille. L'application est suivie 1 ou 2 heures après, d'une exposition au soleil ou aux UV.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorbé par voie orale, réduction de la résorption lors de la prsie simultanée de nourriture.
    Elimination
    Voie rénale.
    90% du produit sont éliminés dans les urines en 12 h, sous forme de produits hydroxylés ou glucuroconjugués.

    Bibliographie

    - Clin Pharmacokinet 1986;11:62-75.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil