BISMUTH SILICATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/4/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    SILICATE DE BISMUTH

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : BISMUTH POLYSILICATE
    autre dénomination : POLYSILICATE DE BISMUTH
    autre dénomination : SILICATE DE BISMUTH
    bordereau : 1414
    sel ou dérivé : BISMUTH CITRATE
    sel ou dérivé : BISMUTH OXYIODURE
    sel ou dérivé : BISMUTH SUCCINATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : BISMUTH
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. GASTRO-PROTECTEUR (principale certaine)

    2. PROTECTEUR GASTRO-INTESTINAL (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Sel de bismuth insoluble.
      Constitution à la surface de la muqueuse d'une pellicule protectrice.

    Effets Recherchés

    1. PROTECTEUR GASTRIQUE (principal)

    2. PROTECTEUR INTESTINAL (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ULCERE GASTRIQUE (principale)

    2. ULCERE DUODENAL (principale)

    3. GASTRITE (principale)

    4. COLITE (principale)

    5. DIARRHEE (principale)

    6. COLOPATHIE FONCTIONNELLE (principale)

    Effets secondaires

    1. CONSTIPATION (CERTAIN )

    2. ENCEPHALOPATHIE (CERTAIN TRES RARE)

    3. ENCEPHALOPATHIE TOXIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    4. MYOCLONIE (CERTAIN TRES RARE)

    5. TROUBLE DE L'EQUILIBRE (CERTAIN TRES RARE)

    6. TROUBLE PSYCHIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    7. CONFUSION MENTALE (CERTAIN TRES RARE)

    8. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN TRES RARE)

    9. TROUBLE SPHINCTERIEN (CERTAIN TRES RARE)

    10. DEPRESSION (CERTAIN TRES RARE)

    11. TREMBLEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    12. DYSARTHRIE (CERTAIN TRES RARE)

    13. OSTEONECROSE ASEPTIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Uniquement de la tête humérale.

    Précautions d'emploi

    1. ENFANT

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. NEPHROPATHIES SEVERES

    3. OBSTACLES INTESTINAUX

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Dix à trente grammes par jour.
    * pathologie gastrique: cinq à dix grammes avant chaque repas.
    * colopathies: dix à vingt grammes en une prise, le matin à jeun.
    - chez l'enfant: cures de courte durée.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Normalement, non résorbé par le tube digestif.
    Elimination
    Voie fécale.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil