DEXTRAN 40

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : DBPM
    autre dénomination : DEXTRAN 40.000
    autre dénomination : DEXTRAN 40000
    autre dénomination : DEXTRAN DE FAIBLE POIDS MOLECULAIRE
    autre dénomination : LMWD
    bordereau : 1433

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : DEXTRAN

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTISLUDGE (principale certaine)

    2. SUBSTITUT DU PLASMA (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Le mécanisme de l'action rhéologique reste à préciser.
      On observe une augmentation de la stabilité de la suspension que constitue le sang; une légère hémodilution, une diminution de la viscosité sanguine. Ces facteurs provoquent une augmentation de la vitesse d'écoulement favorisant une réduction de la viscosité et une prévention , ou une diminution, de l'agrégation des globules rouges.
      Action directe: exalterait l'électronégativité des érythrocytes, provoquant leur répulsion réciproque.

    Effets Recherchés

    1. REMPLISSAGE VASCULAIRE (principal)

    2. ANTISLUDGE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPOVOLEMIE (principale)

    2. MALADIE THROMBOEMBOLIQUE (principale)

    3. TROUBLE DE LA MICROCIRCULATION (principale)

    Effets secondaires

    1. TEMPS DE SAIGNEMENT(ALLONGEMENT) (CERTAIN )

    2. NEPHROSE OSMOTIQUE (CERTAIN )

    3. REACTION ALLERGIQUE (CERTAIN )

    4. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      - Presse Med 1988;17:871.

    5. ANURIE (CERTAIN )

    6. INSUFFISANCE RENALE AIGUE (CERTAIN )

    Précautions d'emploi

    1. HYPOCOAGULABILITE

    2. INSUFFISANCE RENALE

    Contre-Indications

    1. ACCOUCHEMENT
      Lors de l'accouchement, il existe pour l'enfant un risque de décès ou de séquelles neurologiques graves par souffrance foetale aiguë dûe à l'hypertonie utérine secondaire à une réaction anaphyllactique maternelle :
      - Agence du médicament 1996.

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle en perfusion de solution à 10%:
    Ceinx cents millilitres à un litre par jour.
    Il est généralement souhaitable de ne pas dépasser la dose totale quotidienne de cents grammes.
    Effectuer le prélèvement pour groupage sanguin avant l'administration de la substance.

    Administrer sous surveillance de la pression veineuse, des fonctions rénale.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Administration IV.
    Répartition
    20% de la dose reste dans l'organisme au bout de 6 heures.
    Métabolisme
    Au niveau du foie, de la rate, des ganglions lymphatiques: conversion en glucose.
    Elimination
    Voie rénale:
    50% sont éliminés par l'urine en 3 heures.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil