BATROXOBINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 6/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    enzyme à activité thrombinique obtenue à partir du venin du serpent Bothrops atrox

    Ensemble des dénominations


    CAS : 9039-61-6 DCIR : BATROXOBINE
    bordereau : 2711
    rINN : BATROXOBIN

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. AGENT DE DEFIBRINATION (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Protéase extraite du venin de bothrops atrox.
      En hydrolysant les liaisons ARG-GLYC de la chaîne A alpha du fibrinogène, entraîne la libération du fibrinopeptide A, mais n'entraîne pas la libération du fibrinopeptide B.
      Provoque une baisse du taux de fibrinogène et une diminution de la viscosité sanguine;
      Entraîne une baisse du taux de plasminogène.

    Effets Recherchés

    1. DEFIBRINATION (principal)

    2. THROMBOLYTIQUE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. EMBOLIE PULMONAIRE (principale)

    2. THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE(TRAITEMENT) (principale)
      Dans les formes étendues et graves.

    Effets secondaires

    1. REACTION D'HYPERSENSIBILITE (CERTAIN RARE)

    2. PRURIT (CERTAIN RARE)

    3. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)

    4. SYNDROME HEMORRAGIQUE (CERTAIN RARE)

    5. HEMATOME AU POINT D'INJECTION (CERTAIN TRES RARE)

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ULCERE GASTRODUODENAL(ANTECEDENT)

    2. ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL(ANTECEDENT)

    3. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    4. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    Contre-Indications

    1. SYNDROME HEMORRAGIQUE

    2. ALLERGIE A CETTE SUBSTANCE

    3. GROSSESSE

    4. INTERVENTION CHIRURGICALE RECENTE

    5. ULCERE GASTRODUODENAL
      En évolution.

    6. HYPERTENSION ARTERIELLE SEVERE

    7. ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL RECENT

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE(EN PERFUSION)

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse:
    Dose d'attaque:
    Trente unités B par 24 heures en 2 perfusions de façon à obtenir un taux de fibrinogène entre 0,5 et 0,2 grammes par litre.
    Dose d'entretien:
    Une demie unité B par kilo et par jour en 2 perfusions.
    Surveillance du fibrinogène avant chaque perfusion.
    Dosage des alpha 2 antiplasmines.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 3 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Administré par voie IV ou SC.
    Demi-Vie
    3h
    de 3 à 10h.
    Métabolisme
    Formation de complexes inactifs avec l'alpha 2 macroglobuline qui sont ensuite métabolisés.
    Elimination
    Voie rénale.
    Les produits de dégradation sont éliminés par les urines.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil