METHYLTHIONINIUM CHLORURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 26/7/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    BIS-(DIMETHYLAMINO)-3,7 PHENAZATHIONIUM CHLORURE

    Ensemble des dénominations


    CAS : 61-73-4 (chlorure de méthylthioninium anhydre)
    CAS : 7220-79-3 (chlorure de méthylthioninium trihydraté) DCIR : CHLORURE DE METHYLTHIONINIUM
    autre dénomination : BLEU DE METHYLENE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE TETRAMETHYLTHIONINE
    autre dénomination : TETRAMETHYLTHIONINE CHLORURE
    bordereau : 1508
    code expérimentation : CI-922
    code expérimentation : COLOR INDEX 52015
    rINN : METHYLTHIONINIUM CHLORIDE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIDOTE (principale certaine)

    2. ANTIDOTE METHEMOGLOBINEMIES (principale certaine)

    3. COLORANT (principale certaine)

    4. ANTISEPTIQUE (secondaire certaine)

    5. ANTISEPTIQUE URINAIRE (secondaire certaine)

    6. AGENT DIAGNOSTIQUE (secondaire certaine)

    7. ANTISEPTIQUE EXTERNE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      En présence de NADP réduit, se transforme en leuco-dérivé capable de réduire la méthémoglobinémie.
      Pour agir, le bleu de méthylène exige l'absence d'un déficit en glucose 6 phosphate déshydrogénase (G6PD).
      Permet une coloration sélective pour les parathyroïdes, permettant une réduction des accidents d'hypoparathyroïdisme après trhyroïdectomie.

    Effets Recherchés

    1. ANTISEPTIQUE (principal)

    2. ANTISEPTIQUE URINAIRE (principal)

    3. ANTIDOTE (principal)

    4. ANTIDOTE DES METHEMOGLOBINISANTS (principal)

    5. ANTISEPTIQUE EXTERNE (principal)

    6. PRODUIT DE DIAGNOSTIC (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION URINAIRE (principale)

    2. CYSTITE (principale)

    3. METHEMOGLOBINEMIE (principale)
      Par voie IV.

    4. REPERAGE DES FISTULES (secondaire)
      Repèrage des trajets fistuleux

    5. AMNIOCENTESE (secondaire)
      Repèrage des poches amniotiques en cas de grossesse multiple.

    6. LESION CORNEENNE (secondaire)
      Voie locale

    Effets secondaires

    1. COLORATION DE L'URINE (CERTAIN )
      Coloration bleue.

    2. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE INTRAVEINEUSE

      Pour des doses intraveineuses supérieures à 500 milligrammes.

    3. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE INTRAVEINEUSE

      Pour des doses intraveineuses supérieures à 500 milligrammes.

    4. DOULEUR PRECORDIALE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE INTRAVEINEUSE

      Pour des doses intraveineuses supérieures à 500 milligrammes.

    5. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE INTRAVEINEUSE

      Pour des doses intraveineuses supérieures à 500 milligrammes.

    6. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE INTRAVEINEUSE

      Pour des doses intraveineuses supérieures à 500 milligrammes.

    7. HYPERSUDATION (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE INTRAVEINEUSE

      Pour des doses intraveineuses supérieures à 500 milligrammes.

    8. CONFUSION MENTALE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE INTRAVEINEUSE

      Pour des doses intraveineuses supérieures à 500 milligrammes.

    9. METHEMOGLOBINEMIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES

    10. SYNDROME DE LA QUEUE DE CHEVAL (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRATHECALE

      - Br Med J 1980;281:1426.

    11. PARAPLEGIE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRATHECALE

      - Br Med J 1980;281:1426.

    12. NEVRITE OPTIQUE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRATHECALE

      - Br Med J 1980;281:1426.

    13. SYNDROME MENINGE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRATHECALE

      - Br Med J 1980;281:1426.

    Effets sur la descendance

    1. STENOSE DE L'INTESTIN GRELE
      Sténoses iléales, après injection intra-amniotique lors d'amniocentèses précoces :
      - Presse Med 1991;20:1568-1569.
      Plus de vingt cas de sténoses iléales néonatales ayant nécessité le plus souvent une intervention chirurgicale après injection intra-amniotique :
      - Prescrire 1995;15:31.

    2. OCCLUSION INTESTINALE
      Sept cas, après exposition in utero au cours d'une amniocentèse :
      - Lancet 1990;336:1258.

    3. ATRESIE DU GRELE
      Atresie jejunale
      17 cas sur 178 naissances d'enfants exposés in utero (injection dans le sac amniotique au cours d'une amniocentèse) :
      - Am J Emerg Med 1992;10:89-90.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. DEFICIT EN G6PD
      Risque d'anémie hémolytique :
      - N Engl J Med 1991;324:169-174.
      - Lettre du Pharmacologue 1991;5,8:283-285.

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle (ne pas utiliser la voie intrathécale ni la voie sous-cutanée):
    - voie orale: cinquante à trois cents milligrammes par jour.
    - usage local sous forme de collyre ou de pommade ophtalmique.
    - voie intraveineuse: en perfusion lente dans le traitement des methémoglobinémies toxiques:
    Un gramme à un gramme et demi par kilo dilué dans 500 ml de glucose isotonique .

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie biliaire

    Absorption
    Résorption faible par le tube digestif.
    Métabolisme
    Transformation en présence de NADP réduit en leuco-dérivé, dont une partie peut être déméthylée.
    Elimination
    Voie rénale.
    Lente, sous forme de leuco-dérive.
    Voie biliaire:
    Sous forme de leuco-dérivé.

    Bibliographie

    - Dossiers 1995;16:16-31.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil