CARBOCROMENE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 6/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    [(DIETHYLAMINO-2 ETHYL)-3 METHYL-4 OXO-2 2H-CHROMEN-3 YL-7 OXY] ACETATEDETHYLE CHLORHYDRATE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : A 27053
    autre dénomination : AG 3
    autre dénomination : CASSELA 4489
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE CARBOCROMENE
    autre dénomination : CHROMONAR CHLORHYDRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. CORONARODILATATEUR (principale certaine)

    2. ANTIARYTHMIQUE (secondaire certaine)
      ARZNEIM. FORSCH DRUG RES. 1979, 29 : 469-473.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Entraine une action coronarodilatatrice élective, intense, prolongée: débit coronaire augmenté qans modification du débit cardiaque ni de la fréquence cardiaque.
      La pression périphérique reste stable; action sur la circulation générale extrèmement faible par rapport à la vasodilatation coronarienne.
      L'action semble dûe à l'inhibition de la phosphodiéstérase responsable de la décomposition de la 3'5 AMP en AMP 5'.
      Il en résulte une accumulation de 3'5'AMP et par conséquent une activation de la glycolyse.

    Effets Recherchés

    1. ANTIANGOREUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANGOR (secondaire)

    2. ANGOR(ADJUVANT) (secondaire)
      Traitement d'appoint de l'insuffisance coronarienne.
      Malgré son effet coronarodilatateur, l'effet antiangorux chez l'homme est surtout net lors de son utilisation par voie injectable.

    3. INFARCTUS DU MYOCARDE (secondaire)
      Utilisé en perfusion intraveineuse, il entraine une sédation de la douleur sans retentissement hémodynamique:
      - Coeur Med Intern 1976;15:581-584.

    Effets secondaires

    1. HYPERSUDATION (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    2. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      VOIE INTRAVEINEUSE

    3. ANGOR (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    4. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)
      Par hypersensibilité.

    5. DERMATITE DE CONTACT (CERTAIN TRES RARE)
      Quelques cas d'eczéma chez les employés travaillant à la fabrication du produit et chez les infirmières.
      - Bull Soc Fr Dermatol Syphiligr 1973;80:620.

    6. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    7. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    8. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    9. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE RAPIDE

    Précautions d'emploi

    1. EPILEPSIE
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INJECTION INTRAVEINEUSE RAPIDE

      RISQUE DE CRISES CONVULSIVES.

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Deux cents vingt cinq à deux cetn cinquante milligrammed par jour en 3 prises.
    dose maximale: neuf cents milligrammes par jour.

    Dose usuelle par voie intraveineuse:
    Quarante à quatre vingt milligrammes : injecter quarante milligramme lentement en 5 minutes, puis répéter la dose si nécessaire 15 mn plus tard.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption rapide par le tube digestif ou par voiee parentérale.
    Temps de latence: quelques minutes, action durable 4 à 5 heures.
    Métabolisme
    Hépatique: hydrolysé en acide correspondant.
    Elimination
    Voie rénale.

    Bibliographie

    - Arzneim Forsch 1963;13:243.
    - Arzneim Forsch 1970;20:241.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil