IMOLAMINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (DIETHYLAMINO-2 ETHYL)-4 IMINO-5 PHENYL-3 DELTA2-OXADIAZOLINE- 1,2,4 CHLORHYDRATE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : LA 1211

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : IMOLAMINE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    2. VASODILATATEUR (principale certaine)

    3. CORONARODILATATEUR (principale certaine)

    4. ANESTHESIQUE LOCAL (secondaire certaine)

    5. ANTIARYTHMIQUE (secondaire certaine)

    6. ANTIAGREGANT PLAQUETTAIRE (à confirmer)
      In vitro.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Améliore l'irrigation du myocarde en dilatant les coronaires, en développant la circulation collatérale de suppléance.
      Entraine un ralentissement cardiaque constant.
      Ne provoque pas d'hypotension.

    Effets Recherchés

    1. ANTIANGOREUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANGOR (principale)
      Prosé dans le traitemenr préventif des crises d'angor.

    2. ANGOR(TRAITEMENT DE FOND) (principale)

    Effets secondaires

    1. BOUFFEE VASOMOTRICE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    2. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)

    3. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    4. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    5. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    6. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    7. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    8. HEPATITE CYTOLYTIQUE (A CONFIRMER )
      Un cas rapporté :
      - Gastroenterol Clin Biol 1993;17:235-236.

    Précautions d'emploi

    1. HYPOTENSION ARTERIELLE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. BLOC AURICULOVENTRICULAIRE
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    3. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle chez l'adulte:
    - par voie orale:
    Quatre vingt dix milligrammes par jour en plusieurs prises.
    - par voie intraveineuse directe en injection lente ( une ampoule en 1 mn):
    Cent à deux cents milligrammes par jour.
    - en perfusion :
    Trois cents à six cents milligrammes par jour.
    Surveiller la pression artérielle au cours des injections intraveineuses.

    Bibliographie

    - Gaz Med France 1967;28:1.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil