METAMFEPRAMONE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de 2-(diéthylamino)propiophénone

    Ensemble des dénominations

    BANM : DIMEPROPION HYDROCHLORIDE
    CAS : 10105-90-5
    DCIMp : CHLORHYDRATE DE METAMFAPRAMONE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE DIMETHYLAMINOPROPIOPHENONE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE METAMFAPRAMONE
    autre dénomination : DIMEPROPION CHLORHYDRATE
    autre dénomination : METAMFEPYRAMONE CHLORHYDRATE
    autre dénomination : N-METHYLEPHEDRONE CHLORHYDRATE
    bordereau : 420
    pINNM : METAMFEPRAMONE HYDROCHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : METAMFEPRAMONE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANOREXIGENE (principale certaine)

    2. NOOANALEPTIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Anorexigène par action centrale : dépression du centre de la faim au niveau du noyau ventrolatéral de l'hypothalamus.
      Au niveau périphérique : mobilisation lente et progressive des réserves lipidiques.

    2. secondaire
      Nooanaleptique : action stimulante corticale due probablement à la stimulation de la formation réticulée ascendante activatrice.
      Les effets cardiovasculaires semblent liés à une activité sympathomimétique bêta.

    Effets Recherchés

    1. ANOREXIGENE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. OBESITE (principale)

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    2. GROSSESSE
      En l'absence d'études contrôlées chez la femme enceinte.

    3. ALLAITEMENT
      En l'absence d'information sur la passage de la substance dans le lait maternel, éviter l'allaitement pendant la durée du traitement.

    4. UTILISATEUR DE MACHINE

    Contre-Indications

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE

    2. HYPERTENSION PULMONAIRE

    3. TROUBLES PSYCHIATRIQUES

    4. TOXICOMANIE

    5. GLAUCOME A ANGLE FERME

    6. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE

    7. INFARCTUS DU MYOCARDE RECENT

    8. HYPERTHYROIDIE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle chez l'adulte par voie orale : cinquante à cent milligrammes par jour le matin de préférence avant les repas.

    Aspects légaux :
    L'exécution et la délivrance des préparations magistrales à base de ce produit sont interdites :
    - Journal Officiel du 31/10/1995.

    Bibliographie

    - Rev Prat 1971;21:1025.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil