ECOTHIOPATE IODURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (O,O-DIETHYL THIOPHOSPHATO)-2 ETHYL TRIMETHYL AMMONIUM IODURE

    Ensemble des dénominations

    BAN : ECOTHIOPATE IODIDE
    CAS : 513-10-0
    DCIR : IODURE D'ECOTHIOPATE
    autre dénomination : IODURE D'ECOTHIOPATE
    autre dénomination : MI 217
    bordereau : 535
    dci : iodure d'écothiopate
    rINN : ECOTHIOPATE IODIDE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. INHIBITEUR DE LA CHOLINESTERASE (principale certaine)

    2. PARASYMPATHOMIMETIQUE INDIRECT (principale certaine)

    3. PARASYMPATHOMIMETIQUE (principale certaine)

    4. MYOTIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action anticholinestérasique très prolongée, dite irréversible.
      Provoque l'accumulation d'acétylcholine au niveau des synapses cholinergiques et des jonctions myoneurales, d'où augmentation du tonus parasympathique donnant des effets muscariniques, en particulier myosis.

    2. secondaire
      Possède les actions muscariniques, nicotiniques et neuromusculaires de la neostigmine bromure.
      Présence d'un amonium quaternaire: ne passe donc pas les membranes lipidiques, donc sans action sur le système nerveux central (différence avec le difluorophate).

    Effets Recherchés

    1. MYOTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. GLAUCOME (principale)

    2. GLAUCOME CHRONIQUE (principale)
      à angle ouvert

    3. STRABISME CONVERGENT ACCOMMODATIF (secondaire)

    Effets secondaires

    1. CEPHALEE (CERTAIN )

    2. DOULEUR OCULAIRE (CERTAIN )

    Contre-Indications

    1. IRITIS AIGU

    2. IRIDOCYCLITE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle en instillations oculaires chez l'adulte:
    Une goutte, soit 0,05 millilitre de solution à 0,06 ou 0,125 ou 0,250 % le soir, soit de treznte à cents vingt microgrammes.
    Dans le traitement du strabisme: Trente à soixante microgrammes le soir pendant 2 ans.

    Bibliographie

    - Drug Intell Clin Pharm 1970;4:60.
    - Médicaments organiques de synthèse 1969;1:185.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil