METHYLCHROMONE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 18/12/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    METHYL-3 DELTA-2 CHROMENONE-4

    Ensemble des dénominations

    BAN : METHYLCHROMONE
    CAS : 85-90-5
    DCIR : METHYLCHROMONE
    autre dénomination : METHYL-3-CHROMONE
    bordereau : 687
    dci : méthylchromone
    rINN : METHYLCHROMONE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)
      Relache les fibres musculaires lisses des vaisseaux coronaires, des bronches, des voies bilaires, des uretères et de l'utérus.

    2. VASODILATATEUR (principale certaine)

    3. CORONARODILATATEUR (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Coronarodilatateur et spasmolytique au niveau des uretères et des voies biliaires.

    Effets Recherchés

    1. ANTISPASMODIQUE (principal)
      Essentiellement au niveau des voies biliaires.

    2. ANTIANGOREUX (principal)
      Effet déduit des propriétés pharmacologiques du produit, mais absence d'études contrôlées mettant en évidence un effet thérapeutique.

    Indications Thérapeutiques

    1. DYSKINESIE BILIAIRE (principale)

    Effets secondaires

    1. SYNDROME DE FANCONI (CERTAIN )
      Un cas rapporté, réversible à l'arrêt du traitement.

    2. DOULEUR OSSEUSE (CERTAIN )
      Dans le cadre d'un syndrome de Fanconi.

    3. ASTHENIE (CERTAIN )
      Dans le cadre d'un syndrome de Fanconi.

    4. PHOSPHOREMIE(DIMINUTION) (CERTAIN )
      Dans le cadre d'un syndrome de Fanconi.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. LITHIASE
      Toute lithiase du cholédoque ou de l'uretère.

    2. ENFANT DE MOINS DE 15 ANS

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - RECTALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Deux cents à six cents milligrammes par jour en plusieurs prises.

    La substance peut être administrée également par voie rectale, n'est commercialisée en France sous cette forme qu'en association.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil