CLOFENAMIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    CHLORO-4 BENZENEDISULFONAMIDE-1,3

    Ensemble des dénominations

    DCF : MONOCHLORPHENAMIDE
    DCIR : CLOFENAMIDE
    autre dénomination : CHLORAMIDOBENZOL
    autre dénomination : CLOFENAMINE
    bordereau : 218

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. INHIBITEUR DE L'ANHYDRASE CARBONIQUE (principale certaine)

    2. DIURETIQUE (principale certaine)
      EFFET AUTOLIMITE PAR L'ACIDOSE METABOLIQUE

    3. DIURETIQUE DU SODIUM (principale certaine)

    4. DIURETIQUE DU POTASSIUM (principale certaine)

    5. DIURETIQUE DES BICARBONATES (principale certaine)

    6. ALCALINISANT URINAIRE (principale certaine)

    7. ANTICONVULSIVANT (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Agit principalement sur le tube proximal avec inhibition de l'anhydrase carbonique et diminution de la secrétion active d'ions H+, d'où élimination accrue de bicarbonates.
      L'effet diminue lorsqu'il existe une acidose métabolique et augmente s'il existe une alcalose métabolique.
      Pas d'action sur la branche ascendante de l'anse de Henlé.
      Il existe une diminution de la filtration glomérulaire non modifiée par la volémie.
      Augmentation de l'excrétion ranle de potassium, sodium, bicarbonates.
      Action sur l'oeil: diminution de la pression intra-oculaire par diminution de la formation d'humeur aqueuse, ce phénomène ne semble pas influencé par le PH systémique.

    2. secondaire
      Action sur le système enrveux central, de mécanisme mal étudié.
      A fortes doses, non thérapeutiques, bloque la formation des sucs gastriques et pancréatiques.
      Elimination du chlore plus marquée et acidose systémique moins marquée qu'avec l'acétazolamide.

    Effets Recherchés

    1. ANTIGLAUCOMATEUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. GLAUCOME (principale)

    2. GLAUCOME CHRONIQUE (principale)
      à angle ouvert, en association aux myotiques

    Effets secondaires

    1. ASTHENIE (CERTAIN FREQUENT)

    2. CRAMPE (CERTAIN RARE)

    3. FIEVRE (CERTAIN TRES RARE)
      Par hypersensibilité.

    4. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    5. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)

    6. URTICAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    7. ANOREXIE (CERTAIN RARE)

    8. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    9. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    10. CRAMPE ABDOMINALE (CERTAIN RARE)

    11. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    12. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    13. UREE SANGUINE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    14. CREATININEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    15. INSUFFISANCE RENALE FONCTIONNELLE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    16. URICEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      TRAITEMENT PROLONGE

    17. NATREMIE(DIMINUTION) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      TRAITEMENT PROLONGE

    18. KALIEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      CIRRHOSE
      SUJET AGE
      DENUTRITION
      DEPLETION POTASSIQUE
      INSUFFISANCE CARDIAQUE
      ASSOCIATION AUX LAXATIFS

      Modérée.

    19. ACIDOSE HYPERCHLOREMIQUE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      TRAITEMENT PROLONGE

      Acidose hyperchlorémique et hypokaliémique, le plus souvent modérée.

    20. GLYCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      TRAITEMENT PROLONGE

      Modérée.

    21. DIABETE(DESEQUILIBRE) (CERTAIN TRES RARE)

    22. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    23. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    24. PARESTHESIE (CERTAIN RARE)

    25. MYOPIE (CERTAIN RARE)
      Transitoire.

    26. REACTION D'HYPERSENSIBILITE (CERTAIN TRES RARE)
      Essentiellement cutanées.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    2. DIABETE

    3. CIRRHOSE

    4. CARDIAQUE DIGITALISE

    5. GOUTTE

    6. SUJET AGE

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    3. HYPOKALIEMIE SEVERE

    4. HYPONATREMIE SEVERE

    5. INSUFFISANCE SURRENALE

    6. ACIDOSE
      Inefficacité du traitement et risque de majoration de l'acidose.

    7. GROSSESSE

    8. ALLAITEMENT

    9. HYPERSENSIBILITE AUX SULFAMIDES

    10. ENFANT DE MOINS DE 30 MOIS

    Posologie et mode d'administration

    N'est plus commercialisé en France.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorbé par le tube digestif.
    Elimination
    (Voie rénale.)

    Bibliographie

    - Presse Med 1970;78: 705 ET 945.
    - Therapie 1966;21:331.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil