BROMISOVAL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 17/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    alpha-bromo-bêta-diméthylpropanyl urée

    Ensemble des dénominations


    CAS : 496-67-3 DCF : BROMISOVAL
    DCIR : BROMISOVAL
    autre dénomination : BROMEVAL
    autre dénomination : BROMISOVALERYLUREE
    autre dénomination : BROMISOVALUM
    autre dénomination : BROMOISOPROPYLACETYLUREE
    autre dénomination : BROMOVALUREE
    autre dénomination : BROMVALETONE
    autre dénomination : BROMYLUM
    autre dénomination : BVU
    autre dénomination : BROMUREE
    bordereau : 335
    rINN : BROMISOVAL

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. HYPNOGENE (principale certaine)

    2. SEDATIF (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action dépressive sur le système nerveux central.

    Effets Recherchés

    1. PSYCHOLEPTIQUE (principal)

    2. HYPNOTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSOMNIE (principale)

    Effets secondaires

    1. DERMATITE DE GOUGEROT-BLUM (CERTAIN )

    2. BROMIDE (CERTAIN )

    3. DERMATOSE (CERTAIN )

    4. PURPURA (CERTAIN )

    5. TROUBLE PSYCHIQUE (CERTAIN )
      Lenteur d'idéation, apathie.

    6. TROUBLE DE LA MEMOIRE (CERTAIN )

    7. DEPRESSION (CERTAIN )

    8. IRRITABILITE (CERTAIN )

    9. DYSARTHRIE (CERTAIN )

    10. TROUBLE DE LA SENSIBILITE TACTILE (CERTAIN )

    11. TROUBLE DE LA SENSIBILITE DOULOUREUSE (CERTAIN )

    12. INSOMNIE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      UTILISATION PROLONGEE

    13. DESORIENTATION TEMPOROSPATIALE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      UTILISATION PROLONGEE

    14. TROUBLE OCULAIRE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      UTILISATION PROLONGEE

    15. ATAXIE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      UTILISATION PROLONGEE

    16. HALLUCINATION (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      UTILISATION PROLONGEE

    17. DELIRE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      UTILISATION PROLONGEE

    Effets sur la descendance

    1. FOETOPATHIE
      PLUSIEURS RETARDS DE CROISSANCE DECRITS CHEZ DES ENFANTS DE MERE AYANT PRIS DES COMPOSES BROMES PENDANT LEUR GROSSESSE

    2. TOXICITE PERINATALE
      Risque de bromisme (vomissements, atteinte su SNC) chez les nouveaux-nés de mère ayant pris des composés au brome pendant leur grossesse.

    Pharmaco-Dépendance

    1. RISQUE MODERE
      UN USAGE PROLONGE PEUT ENTRAINER UNE DEPENDANCE DE TYPE BARBITURIQUE

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    2. INSUFFISANCE RENALE

    3. ALCOOLISME CHRONIQUE

    4. HYPOTENSION ARTERIELLE

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE

    2. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    3. ARTERIOSCLEROSE

    4. ALTERATION DE L'ETAT GENERAL

    5. GROSSESSE

    6. ALLAITEMENT

    7. ALLERGIE AU BROME

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Six cents à neuf cents milligrammes par jour le soir au coucher.
    Surveillance: suspendre le traitement en cas d'apparition de signes nerveux ou cutanés évoquant un bromisme débutant; s'assurer que l'apport de chlore est suffisant.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - REPARTITION lait

    Répartition
    L'ion bromure est retrouvé dans le lait à des concentrations élevées.
    Métabolisme
    Hépatique: scission de la molécule, et libération de l'ion bromure.
    L'ion bromure passe la barrière placentaire.
    L'ion bromure remplace l'ion chlorure dans le milieu extracellulaire.
    Elimination
    Voie rénale:
    Elimination rapide en 3 à 5 heures.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil