HYDROXYPROGESTERONE CAPROATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/5/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    HYDROXY-17ALPHA PREGNENE-4 DIONE-3,20 HEXANOATE-17ALPHA

    Ensemble des dénominations

    BANM : HYDROXYPROGESTERONE HEXANOATE
    CAS : 630-56-8
    DCIR : CAPROATE D'HYDROXYPROGESTERONE
    autre dénomination : CAPROATE D'HYDROXYPROGESTERONE
    autre dénomination : HYDROXYPROGESTERONE HEXANOATE
    autre dénomination : OXYPROGESTERONE CAPROATE
    bordereau : 755
    code expérimentation : NSC-17592
    code expérimentation : 17-AHPC
    rINN : HYDROXYPROGESTERONE CAPROATE
    sel ou dérivé : HYDROXYPROGESTERONE HEPTANOATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : HYDROXYPROGESTERONE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PROGESTATIF (principale certaine)

    2. GESTAGENE (principale certaine)

    3. LUTEOMIMETIQUE (principale certaine)

    4. ANTI-ESTROGENE (principale certaine)

    5. HYPERTHERMISANT (secondaire certaine)
      AUGMENTATION DE LA TEMPERATURE D'ENVIRON 5 DIZIEMES DE DEGRE.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Prépare la muqueuse utérine à la nidation (dentelle utérine).
      Diminue les contractions utérines et celles des trompes.

    2. secondaire
      Pas d'action androgène.

    Effets Recherchés

    1. PROGESTATIF (principal)
      A DUREE D'ACTION DE 8 A 10 JOURS.

    2. GESTAGENE (principal)

    3. ANTIOESTROGENE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE LUTEALE (principale)

    2. METRORRAGIE (principale)
      Par insuffisance lutéale.

    3. SYNDROME PREMENSTRUEL (principale)

    4. STERILITE (principale)
      Par insuffisance lutéale prouvée.

    5. AVORTEMENT HABITUEL(PREVENTION) (secondaire)
      Si insuffisance lutéale prouvée.
      Efficacité controversée.
      A été impliquée dans l'induction d'hypospadias chez le foetus :
      - N Engl J Med 1979;300:75-78.

    6. ACCOUCHEMENT PREMATURE(MENACE) (secondaire)
      En rapport avec une hypermotilité utérine. Efficacité controversée.

    Effets secondaires

    1. POIDS(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    2. LIBIDO(DIMINUTION) (CERTAIN TRES RARE)

    3. SOMNOLENCE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    4. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    5. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES

    6. DEPRESSION (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      ANTECEDENTS DE DEPRESSION

    7. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    8. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    9. TROUBLE MENSTRUEL (CERTAIN FREQUENT)
      A type de raccourcissement du cycle menstruel ou de spotting.

    10. SPOTTING (CERTAIN FREQUENT)

    11. METRORRAGIE (CERTAIN FREQUENT)
      En particulier dans les indication obstétricales lors de l'arrêt du traitement.

    Effets sur la descendance

    1. FOETOPATHIE
      Induction possible d'hypospadias
      -N Engl J Med;1979,300:;75-78

    Précautions d'emploi

    1. GROSSESSE
      PEUT FAVORISER LA RETENTION D'UN OEUF MORT OU MALFORME.
      A ETE IMPLIQUE DANS LA SURVENUE D'HYPOSPADIAS CHEZ LE FOETUS DE SEXE MASCULIN SANS ETRE FORMELLEMENT INCRIMINE.
      NE DOIT PAS S'UTILISER A PARTIR DE LA 36IEME SEMAINE DE GROSSESSE EN RAISON DE LA POSSIBILITE D'AMENORRHEE OU DE METRORRAGIES DU POST-PARTUM

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    Contre-Indications

    1. PORPHYRIE

    2. PORPHYRIE CUTANEE

    3. PORPHYRIE HEPATIQUE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intramusculaire:
    - dans l'insuffisance lutéale:
    Deux cent cinquante milligrammes en un injection le 16ème jour du cycle.
    - en obstétrique:
    * menace d'avortement:
    Cinq cents milligrammes en une injection tous les jours, puis tous les 2 jours jusqu'à sédation des signes aigus, puis une injection par semaine.
    * avortements à répétition:
    Cinq cents milligrammes en une injection par semaine dés que le diagnostic de grossesse est établi.
    Traitement au moins jusqu'à la 20ème semaine de grossesse.
    * manace d'accouchement prématuré:
    Deux cent cinquante à mille milligrammes par semaine ou tous les 2 jours.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Bonne résorption par voie parentérale, l'estérification entraine une action retard, durée d'action: 13 jours environ.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil