N-ETHYLAMPHETAMINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 28/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de N-éthyl-alpha-méthylphenéthylamine

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : N-ETHYL ALPHA-METHYL-PHENETHYLAMINE CHLORHYDRATE
    autre dénomination : PHENETHYLAMINOPROPANE CHLORHYDRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : N-ETHYLAMPHETAMINE
    Regime : stupéfiants

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANOREXIGENE (principale certaine)

    2. NOOANALEPTIQUE (secondaire certaine)

    3. SYMPATHOMIMETIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Anorexigène par dépression du centre de la faim au niveau de l'hypothalamus.
      Action périphérique : mobilisation lente et progressive des réserves lipidiques.

    2. secondaire
      Nooanoleptique : action stimulante corticale probablement due à une stimulation de la formation réticulée ascendante activatrice.
      Les effets cardiovasculaires semblent liés à une activité sympathomimétique.

    Effets Recherchés

    1. ANOREXIGENE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. OBESITE (principale)

    Effets secondaires

    1. ANXIETE (CERTAIN )

    2. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN )

    3. TACHYCARDIE (CERTAIN )

    4. GLAUCOME AIGU(CRISE DE) (CERTAIN )
      Très fréquent chez les sujets anatomiquement prédisposés à la fermeture de l'angle iridocornéen.

    Pharmaco-Dépendance

    1. RISQUE MAJEUR
      En raison du métabolisme de l'éthylamphétamine aboutissant à la formation d'amphétamine.
      Dépendance de type amphétaminique.

    Précautions d'emploi

    1. GROSSESSE
      En l'absence d'études contrôlées chez la femme enceinte.

    2. ALLAITEMENT
      En l'absence d'information sur le passage de la substance dans le lait maternel, éviter l'allaitement pendant la durée du traitement.

    3. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    Contre-Indications

    1. GLAUCOME A ANGLE FERME

    2. HYPERTENSION ARTERIELLE

    3. HYPERTENSION PULMONAIRE

    4. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE

    5. HYPERTHYROIDIE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale :
    - Adulte : trente-six à quarante-huit milligrammes par jour, de préférence le matin.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Bonne résorption par le tube digestif. L'action dure de 4 à 24 heures après administration.
    Répartition
    Diffusion très large, y compris dans le cerveau et le liquide céphalorachidien.
    Métabolisme
    Métabolisme peu connu: hydroxylation, N-déméthylation, déamination et conjugaison au niveau hépatique.
    Elimination
    *Voie rénale : excrétion PH- dépendante, augmentée en milieu acide: 30% est excrété sous forme inchangée, le reste sous forme de nombreux métabolites (para-hydroxyamphétamine conjuguée, acide benzoïque, acide hippurique).

    Bibliographie

    - Arzneimittelforschung 1971;21:342.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil