YOHIMBINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 8/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    HYDROXY-17ALPHA 3ALPHA,15ALPHA,20BETA-YOHIMBANE-CARBOXYLATE- 16ALPHA DE METHYLE CHLORHYDRATE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE YOHIMBINE
    bordereau : 507

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ADRENOLYTIQUE (principale certaine)

    2. ADRENOLYTIQUE ALPHA (principale certaine)

    3. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principale certaine)

    4. ANTIAGREGANT PLAQUETTAIRE (secondaire certaine)
      - Clin Pharm Ther 1991;49:362-369.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Hypotenseur par vasodilatation périphérique.
      Déprime les centres thermiques, respiratoires et du vomissement.

    Effets Recherchés

    1. VASODILATATEUR (principal)

    2. APHRODISIAQUE (principal)

    3. GALACTOGENE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. TROUBLE VASOMOTEUR PERIPHERIQUE (principale)

    2. IMPUISSANCE (principale)

    3. SYNDROME DE RAYNAUD (principale)

    4. HYPOGALACTIE (secondaire)

    5. HYPERTENSION ARTERIELLE (secondaire)

    6. SECHERESSE DE LA BOUCHE (à confirmer)
      AU COURS DE TRAITEMENT PAR LES ANTIDEPRESSEURS.
      EUR J CLIN PHARMACOL.1990,39,425-6.

    Effets secondaires

    1. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN )

    2. INSUFFISANCE RENALE (CERTAIN )

    3. ACCES MANIAQUE (CERTAIN )
      Poussée maniaque chez 3 sujets sur 7 atteints de dépression bipolaire :
      - Am J Psychiatry 1984;141:1267.

    4. SYNDROME LUPIQUE (A CONFIRMER )
      Un cas associé à une dermatite allergique et à une insuffisance rénale :
      - Urology 1993;41:343-345.

    5. AGRANULOCYTOSE (A CONFIRMER )
      Un cas décrit :
      - Arch Intern Med 1996;156:1235-1236.

    6. SINUSITE (A CONFIRMER )
      Un cas, après 3 jours de traitement, réversible à l'arrêt, tentative de réintroduction positive :
      - Br J Psychiatry 1996;169:384-385.

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    CInq à quinze milligrammes par jour.
    dose maximale: Vingt milligrammes par jour, dix milligrammes par prise.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 0.70 heure(s)

    Absorption
    La biodisponibilité par voie orale est vosine de 30% et présente une très grande variabilité interindividuelle (10 à 90%):
    - Eur J Clin Pharmacol 1990;39:409-411.
    Demi-Vie
    0,7 h.
    Par voie orale:
    - Eur J Clin Pharmacol 1990;39:409-411.

    Bibliographie

    - Medical Letter (France) 1995;17:5-8. (REVUE GENERALE)*

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil